L'irréductible Lugdunum : les origines de la basilique de Fourvière - 13/02/2021

“C’est le plus beau balcon pour regarder Lyon.” Qui de mieux que notre cher Stéphane Bern pour décrire la plus belle basilique du monde ? 🤩

Symbole emblématique de Lyon, la basilique de Fourvière passionne locaux comme touristes depuis plus de 150 ans. Véritable déclaration d’amour des Lyonnais à la Vierge Marie, l’édifice a fait couler beaucoup d’encre, et ce n’est pas aujourd’hui que cela va s’arrêter !

On vous embarque pour un court voyage historique : direction les origines de la basilique de Fourvière.


LE SITE AVANT LA CONSTRUCTION DE LA BASILIQUE

Longtemps avant la naissance de la basilique se trouvait le forum romain Trojan, là où se situe l’actuel parvis. C’est d’ailleurs le nom “forum vetus” (« Vieux Forum ») qui aurait donné le nom de Fourvière.

En 1168, le premier édifice religieux de la colline est construit sur les ruines de l’ancien forum romain. Le chanoine de Saint-Jean, Olivier de Chavannes, fait bâtir une petite chapelle dédiée à la Vierge Marie : c’est là que débute l’histoire d’amour entre les Lyonnais, Marie et la colline de Fourvière…

Quelques siècles plus tard, en 1643, la ville doit faire face à un sombre épisode : l’épidémie de la peste. La population lyonnaise se tourne vers la Vierge Marie pour sa protection, laquelle exauce leurs prières et les délivre de la maladie. C’est depuis ce jour que les Lyonnais rendent hommage à la Vierge tous les 8 décembre en allumant des lumignons à leurs fenêtres. Pour les curieux, on vous laisse découvrir l'histoire plus détaillée de l'épisode de la peste.


LES ORIGINES DE LA CONSTRUCTION

En 1870, Lyon se retrouve face à une nouvelle menace et se tourne une fois de plus vers la Vierge Marie. Au moment de la guerre contre les Prussiens, l’armée de ces derniers arrive jusqu’à Dijon. Les Lyonnais, terrifiés par une possible invasion, montent sur la colline et prient la Vierge Marie dans la petite chapelle. Ils lui font un vœu : celui de lui ériger une superbe basilique si elle les délivre de la menace prussienne. Les Prussiens s’arrêtent finalement à Mâcon, à 72 km au nord de Lyon ! Les Lyonnais tiennent leur promesse, et ce n’est que deux ans plus tard, en 1872, que la première pierre est posée. La basilique ne sera inaugurée que vingt-cinq ans plus tard. L’architecte en charge du projet, Pierre Bossan, a conçu la basilique étage par étage, symbole de l’élévation de celle-ci vers les cieux, vers Marie… Il s’inspire d’architectures trouvées en Italie pour construire un bâtiment au style byzantin, qui s’éloigne du style gothique de l’époque. La colline de Fourvière est désormais surnommée “la colline qui prie”, et fait face à la “colline qui travaille”, nom donné à la colline de la Croix-Rousse sur laquelle travaillaient les canuts (Psst ! Par ici pour en savoir plus sur le sujet 🤓).


LA BASILIQUE DE FOURVIÈRE AUJOURD’HUI

Avec plus de deux millions de visiteurs par an, la basilique aux allures de forteresse est devenue un véritable symbole de Lyon, et est aujourd’hui le premier site touristique de la région. Surplombant et protégeant la ville, elle est visible depuis presque n’importe où dans la métropole. La basilique est également inscrite depuis 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, et classée monument historique depuis 2014.


Vous souhaitez en apprendre plus ? Voici quelques anecdotes à savoir sur la basilique de Fourvière !

Et si vous allez vous balader dans le coin, n’oubliez pas de visiter le Parc des Hauteurs ! 🥰

Victoria

L'irréductible Lugdunum : les origines de la basilique de Fourvière

L'irréductible Lugdunum : les origines de la basilique de Fourvière
Redécouvrir Lyon - 13/02/2021 00:00:00

“C’est le plus beau balcon pour regarder Lyon.” Qui de mieux que notre cher Stéphane Bern pour décrire la plus belle basilique du monde ? 🤩

Symbole emblématique de Lyon, la basilique de Fourvière passionne locaux comme touristes depuis plus de 150 ans. Véritable déclaration d’amour des Lyonnais à la Vierge Marie, l’édifice a fait couler beaucoup d’encre, et ce n’est pas aujourd’hui que cela va s’arrêter !

On vous embarque pour un court voyage historique : direction les origines de la basilique de Fourvière.


LE SITE AVANT LA CONSTRUCTION DE LA BASILIQUE

Longtemps avant la naissance de la basilique se trouvait le forum romain Trojan, là où se situe l’actuel parvis. C’est d’ailleurs le nom “forum vetus” (« Vieux Forum ») qui aurait donné le nom de Fourvière.

En 1168, le premier édifice religieux de la colline est construit sur les ruines de l’ancien forum romain. Le chanoine de Saint-Jean, Olivier de Chavannes, fait bâtir une petite chapelle dédiée à la Vierge Marie : c’est là que débute l’histoire d’amour entre les Lyonnais, Marie et la colline de Fourvière…

Quelques siècles plus tard, en 1643, la ville doit faire face à un sombre épisode : l’épidémie de la peste. La population lyonnaise se tourne vers la Vierge Marie pour sa protection, laquelle exauce leurs prières et les délivre de la maladie. C’est depuis ce jour que les Lyonnais rendent hommage à la Vierge tous les 8 décembre en allumant des lumignons à leurs fenêtres. Pour les curieux, on vous laisse découvrir l'histoire plus détaillée de l'épisode de la peste.


LES ORIGINES DE LA CONSTRUCTION

En 1870, Lyon se retrouve face à une nouvelle menace et se tourne une fois de plus vers la Vierge Marie. Au moment de la guerre contre les Prussiens, l’armée de ces derniers arrive jusqu’à Dijon. Les Lyonnais, terrifiés par une possible invasion, montent sur la colline et prient la Vierge Marie dans la petite chapelle. Ils lui font un vœu : celui de lui ériger une superbe basilique si elle les délivre de la menace prussienne. Les Prussiens s’arrêtent finalement à Mâcon, à 72 km au nord de Lyon ! Les Lyonnais tiennent leur promesse, et ce n’est que deux ans plus tard, en 1872, que la première pierre est posée. La basilique ne sera inaugurée que vingt-cinq ans plus tard. L’architecte en charge du projet, Pierre Bossan, a conçu la basilique étage par étage, symbole de l’élévation de celle-ci vers les cieux, vers Marie… Il s’inspire d’architectures trouvées en Italie pour construire un bâtiment au style byzantin, qui s’éloigne du style gothique de l’époque. La colline de Fourvière est désormais surnommée “la colline qui prie”, et fait face à la “colline qui travaille”, nom donné à la colline de la Croix-Rousse sur laquelle travaillaient les canuts (Psst ! Par ici pour en savoir plus sur le sujet 🤓).


LA BASILIQUE DE FOURVIÈRE AUJOURD’HUI

Avec plus de deux millions de visiteurs par an, la basilique aux allures de forteresse est devenue un véritable symbole de Lyon, et est aujourd’hui le premier site touristique de la région. Surplombant et protégeant la ville, elle est visible depuis presque n’importe où dans la métropole. La basilique est également inscrite depuis 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, et classée monument historique depuis 2014.


Vous souhaitez en apprendre plus ? Voici quelques anecdotes à savoir sur la basilique de Fourvière !

Et si vous allez vous balader dans le coin, n’oubliez pas de visiter le Parc des Hauteurs ! 🥰

Victoria

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus