Lyon et ses merveilles : les pentes de la Croix-Rousse - 07/02/2021

Empreintes d’histoire et de vie, les Pentes de la Croix-Rousse sont un incontournable de notre belle ville de Lyon !

Quartier populaire, quartier festif, quartier bobo… Les pentes ont mille visages, que l’on vous emmène visiter de ce pas 🏃🏼‍♀️



OÙ SONT-ELLES CES PENTES ?

Ce territoire classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998 se situe dans le 1er arrondissement de Lyon.

Plus précisément, les pentes se dressent au-dessus de la place des Terreaux et de l’Hôtel de Ville, s’étendent de la Saône au Rhône, et sont couronnées par le quartier de la Croix-Rousse. Vous l’avez compris, elles sont plutôt bien entourées ! 😎



EMPREINTES D’HISTOIRE, C’EST-À-DIRE ?

L’histoire des pentes de la Croix-Rousse démarre véritablement au 18ème siècle lorsque les canuts arrivent dans le quartier. Autrefois installés à Saint-Georges dans le Vieux-Lyon, ils s’installent dans des immeubles adaptés à leur mode de vie particulier. En effet, ces ouvriers de la soie vivaient, dormaient et travaillaient dans leurs appartements ! La taille de leurs machines à tisser la soie était telle que leurs plafonds atteignaient jusqu’à 4 mètres de haut, et possédaient également de grandes fenêtres laissant passer la lumière. C’est d’ailleurs de là que vient le nom donné aux pentes de “la colline qui travaille”.


Lyon et ses merveilles : les pentes de la Croix-Rousse-0

Source photo : histoire-image.org



Après le déclin du tissage de la soie dans les années 1960, le quartier gagne en popularité et en insalubrité. C’est ensuite lors de la grande rénovation urbaine de Lyon sous le Second Empire, que la colline est remise à neuf et que ses appartements aux grands volumes attirent une population plus aisée et jeune.



QUE PEUT-ON Y FAIRE ?

Si vous démarrez en bas de la colline, passez dire bonjour aux célébrités locales de la Fresque des Lyonnais. Cette superbe fresque peinte sur deux pans entiers d’un immeuble représente les personnalités ayant marqué l’histoire de la ville.


Lyon et ses merveilles : les pentes de la Croix-Rousse-1

Non loin de la fresque se trouve la place Sathonay, une adorable place de village qui vous fera oublier les bruits de klaxon sur les quais…

Prenez les grands escaliers partant de la place pour rejoindre l’Amphithéâtre des trois Gaules. Un site galo-romain depuis lequel vous pourrez admirer la colline de Fourvière et les toits de Lyon. Ces vestiges font par ailleurs partie d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1961.



Vous connaissez sûrement les traboules de Lyon ? Saviez-vous qu’il n’y en a pas seulement dans le Vieux-Lyon, mais aussi dans les pentes ? Partez à la recherche de ces dernières, et n’oubliez pas l’impressionnante Cour des Voraces. Longtemps occupée par des ateliers de canuts, elle tient son nom des Voraces, groupe de canuts à l’origine de la fameuse révolution de 1848.



Lyon et ses merveilles : les pentes de la Croix-Rousse-2

Une partie de pétanque place Croix-Paquet, une pause au Jardin des Chartreux, une balade sur la Montée de la Grande Côte… Les activités sont multiples, et l’on ne saurait toutes vous les lister…

Ce que l’on sait faire néanmoins, c’est vous conseiller sur les meilleures adresses des pentes !



Allez, on vous laisse, on part grimper notre colline préférée et faire chauffer nos mollets !

Victoria

Lyon et ses merveilles : les pentes de la Croix-Rousse

Lyon et ses merveilles : les pentes de la Croix-Rousse
Redécouvrir Lyon - 07/02/2021 00:00:00

Empreintes d’histoire et de vie, les Pentes de la Croix-Rousse sont un incontournable de notre belle ville de Lyon !

Quartier populaire, quartier festif, quartier bobo… Les pentes ont mille visages, que l’on vous emmène visiter de ce pas 🏃🏼‍♀️



OÙ SONT-ELLES CES PENTES ?

Ce territoire classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998 se situe dans le 1er arrondissement de Lyon.

Plus précisément, les pentes se dressent au-dessus de la place des Terreaux et de l’Hôtel de Ville, s’étendent de la Saône au Rhône, et sont couronnées par le quartier de la Croix-Rousse. Vous l’avez compris, elles sont plutôt bien entourées ! 😎



EMPREINTES D’HISTOIRE, C’EST-À-DIRE ?

L’histoire des pentes de la Croix-Rousse démarre véritablement au 18ème siècle lorsque les canuts arrivent dans le quartier. Autrefois installés à Saint-Georges dans le Vieux-Lyon, ils s’installent dans des immeubles adaptés à leur mode de vie particulier. En effet, ces ouvriers de la soie vivaient, dormaient et travaillaient dans leurs appartements ! La taille de leurs machines à tisser la soie était telle que leurs plafonds atteignaient jusqu’à 4 mètres de haut, et possédaient également de grandes fenêtres laissant passer la lumière. C’est d’ailleurs de là que vient le nom donné aux pentes de “la colline qui travaille”.


Lyon et ses merveilles : les pentes de la Croix-Rousse-0

Source photo : histoire-image.org



Après le déclin du tissage de la soie dans les années 1960, le quartier gagne en popularité et en insalubrité. C’est ensuite lors de la grande rénovation urbaine de Lyon sous le Second Empire, que la colline est remise à neuf et que ses appartements aux grands volumes attirent une population plus aisée et jeune.



QUE PEUT-ON Y FAIRE ?

Si vous démarrez en bas de la colline, passez dire bonjour aux célébrités locales de la Fresque des Lyonnais. Cette superbe fresque peinte sur deux pans entiers d’un immeuble représente les personnalités ayant marqué l’histoire de la ville.


Lyon et ses merveilles : les pentes de la Croix-Rousse-1

Non loin de la fresque se trouve la place Sathonay, une adorable place de village qui vous fera oublier les bruits de klaxon sur les quais…

Prenez les grands escaliers partant de la place pour rejoindre l’Amphithéâtre des trois Gaules. Un site galo-romain depuis lequel vous pourrez admirer la colline de Fourvière et les toits de Lyon. Ces vestiges font par ailleurs partie d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1961.



Vous connaissez sûrement les traboules de Lyon ? Saviez-vous qu’il n’y en a pas seulement dans le Vieux-Lyon, mais aussi dans les pentes ? Partez à la recherche de ces dernières, et n’oubliez pas l’impressionnante Cour des Voraces. Longtemps occupée par des ateliers de canuts, elle tient son nom des Voraces, groupe de canuts à l’origine de la fameuse révolution de 1848.



Lyon et ses merveilles : les pentes de la Croix-Rousse-2

Une partie de pétanque place Croix-Paquet, une pause au Jardin des Chartreux, une balade sur la Montée de la Grande Côte… Les activités sont multiples, et l’on ne saurait toutes vous les lister…

Ce que l’on sait faire néanmoins, c’est vous conseiller sur les meilleures adresses des pentes !



Allez, on vous laisse, on part grimper notre colline préférée et faire chauffer nos mollets !

Victoria

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus