Portrait d'Edouard Herriot - 01/04/2021

source image : bm-lyon.com

Edouard Herriot a sûrement été l’un des personnages politiques les plus emblématiques de la ville de Lyon. Il paraît donc logique qu’une rue et qu’un hôpital portent son nom ou même qu’un timbre ait eu son effigie. Revenons alors sur le portrait de cet homme qui a marqué la ville de Lyon…

Ses débuts

Né en 1872 à Troyes, Edouard Herriot grandit là-bas avant de partir faire ses études à Paris. Après une khâgne au lycée Louis le Grand, il est reçu dixième à l’École normale supérieure où il devient agrégé de lettres.

Le début de sa carrière politique est facilité par deux évènements majeurs :

  • Son engagement dans l’Affaire Dreyfus, qui le pousse notamment à fonder la section lyonnaise de la Ligue des droits de l’homme qui se bat pour défendre l’innocence du capitaine Dreyfus.
  • Son mariage avec Blanche Rebatel, fille du président du Conseil Général du Rhône.

Ces deux événements lui permettent d’enchaîner une carrière politique bien remplie : maire de Lyon pendant près de 50 ans, ministre des Travaux publics des Transports et des Ravitaillements, Président du Conseil… Il est l’un des principaux représentants du Parti radical, parti politique français à l’origine à l’extrême gauche de l’échiquier politique, mais qui évolue progressivement vers le centre gauche.



Edouard Herriot, Maire de Lyon

Les lyonnais le connaissent surtout pour son rôle en tant que maire de Lyon, position qu’il garde de 1905 à 1957, avec une interruption sous l’Occupation où il s’oppose vigoureusement au gouvernement de Vichy. Il marque la ville de Lyon durant ses 11 mandats successifs par plusieurs de ses réformes et investissements.

Il participe notamment au développement de l’instruction civique et investit énormément dans différentes œuvres sociales. Près de 32 écoles maternelles et groupes scolaires sont construits au cours de ses différents mandats. Par ailleurs, il fait construire plusieurs crèches, orphelinats, internats municipaux ou écoles techniques. Les engagements d’Edouard Herriot ont un but social évident qu’il étend aussi à des sphères autres que l’éducation, comme le sport ou la culture. Il est également engagé dans l’habitat puisque selon lui, « créer c’est d’abord peupler ».

Edouard Herriot est aussi très connu pour ses travaux réalisés avec l’architecte Tony Garnier dont on vous raconte l’histoire ici ! Ils marquent ensemble le territoire de la ville en réalisant notamment de grands équipements comme les abattoirs et le marché aux bestiaux de Gerland, l’hôpital de Grange-Blanche, le stade municipal de Gerland, la salle des fêtes de la Croix-Rousse. Ce binôme est aussi à l’origine de tout un quartier, le quartier des Etats-Unis dans le 8e arrondissement. Ce quartier construit entre 1920 et 1935 a été une réelle terre d’accueil, tout d’abord pour des fermiers, ensuite pour des soldats américains lors de la première guerre mondiale, puis pour des immigrés et pour des ouvriers.

Portrait d'Edouard Herriot-0
©mairie2lyon.fr




Et vous, que saviez-vous d’Edouard Herriot ?

Portrait d'Edouard Herriot

Portrait d'Edouard Herriot
Redécouvrir Lyon - 01/04/2021 00:00:00

source image : bm-lyon.com

Edouard Herriot a sûrement été l’un des personnages politiques les plus emblématiques de la ville de Lyon. Il paraît donc logique qu’une rue et qu’un hôpital portent son nom ou même qu’un timbre ait eu son effigie. Revenons alors sur le portrait de cet homme qui a marqué la ville de Lyon…

Ses débuts

Né en 1872 à Troyes, Edouard Herriot grandit là-bas avant de partir faire ses études à Paris. Après une khâgne au lycée Louis le Grand, il est reçu dixième à l’École normale supérieure où il devient agrégé de lettres.

Le début de sa carrière politique est facilité par deux évènements majeurs :

  • Son engagement dans l’Affaire Dreyfus, qui le pousse notamment à fonder la section lyonnaise de la Ligue des droits de l’homme qui se bat pour défendre l’innocence du capitaine Dreyfus.
  • Son mariage avec Blanche Rebatel, fille du président du Conseil Général du Rhône.

Ces deux événements lui permettent d’enchaîner une carrière politique bien remplie : maire de Lyon pendant près de 50 ans, ministre des Travaux publics des Transports et des Ravitaillements, Président du Conseil… Il est l’un des principaux représentants du Parti radical, parti politique français à l’origine à l’extrême gauche de l’échiquier politique, mais qui évolue progressivement vers le centre gauche.



Edouard Herriot, Maire de Lyon

Les lyonnais le connaissent surtout pour son rôle en tant que maire de Lyon, position qu’il garde de 1905 à 1957, avec une interruption sous l’Occupation où il s’oppose vigoureusement au gouvernement de Vichy. Il marque la ville de Lyon durant ses 11 mandats successifs par plusieurs de ses réformes et investissements.

Il participe notamment au développement de l’instruction civique et investit énormément dans différentes œuvres sociales. Près de 32 écoles maternelles et groupes scolaires sont construits au cours de ses différents mandats. Par ailleurs, il fait construire plusieurs crèches, orphelinats, internats municipaux ou écoles techniques. Les engagements d’Edouard Herriot ont un but social évident qu’il étend aussi à des sphères autres que l’éducation, comme le sport ou la culture. Il est également engagé dans l’habitat puisque selon lui, « créer c’est d’abord peupler ».

Edouard Herriot est aussi très connu pour ses travaux réalisés avec l’architecte Tony Garnier dont on vous raconte l’histoire ici ! Ils marquent ensemble le territoire de la ville en réalisant notamment de grands équipements comme les abattoirs et le marché aux bestiaux de Gerland, l’hôpital de Grange-Blanche, le stade municipal de Gerland, la salle des fêtes de la Croix-Rousse. Ce binôme est aussi à l’origine de tout un quartier, le quartier des Etats-Unis dans le 8e arrondissement. Ce quartier construit entre 1920 et 1935 a été une réelle terre d’accueil, tout d’abord pour des fermiers, ensuite pour des soldats américains lors de la première guerre mondiale, puis pour des immigrés et pour des ouvriers.

Portrait d'Edouard Herriot-0
©mairie2lyon.fr




Et vous, que saviez-vous d’Edouard Herriot ?

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus