Actualités Pass Lime et autres réglementations pour 2020 - 14/01/2020

Breaking news : l’information est encore chaude, le Petit Paumé vous décrypte la nouveauté Lime. L’opérateur a annoncé aujourd’hui le lancement de son offre d’abonnement : moyennant la somme de 5,99€/semaine, débloquez toutes les trottinettes en illimité, à tout moment du jour ou de la nuit. Vous aurez en revanche à payer les minutes d'utilisation… Quoiqu’il en soit, le déblocage coûtant 1€, l’offre est rentable à partir de six déblocages par semaine. Pour l’instant, c’est un petit pas pour Lime, mais un grand pas pour l’industrie de la trottinette en free-floating. En effet, nous avons bon espoir d’avoir un jour l’opportunité de prendre un abonnement mensuel pour l’utilisation des trottinettes en illimité.

Les changements pour 2020 :

Ça y est, il est venu le temps de la régulation chez les opérateurs et usagers de trottinettes en libre-service. Vous étiez nombreux à vous indigner du manque de tact de certains usagers, des moyens de transport laissés n’importe où… Depuis le 24 décembre, la loi LOM est promulguée et le Code de la route modifié par décret. Si l’on ne peut nier que ce mode de transport est pratique, amusant, et nous offre de voir Lyon sous un autre jour, nous sommes ravis de voir que l’utilisation des trottinettes va désormais être régulée, pour un meilleur confort de tous.

Calmez le Vin Diesel qui sommeille en vous : les excès de vitesse sont maintenant sanctionnables

La première mesure de cette loi LOM concerne en effet la vitesse des deux-roues motorisés : désormais, les trottinettes doivent être bridées à 25 km/h, pour des raisons de sécurité. Tout propriétaire (entreprise ou particulier) qui ne respecterait pas cette limitation s’expose à une amende de 1500 euros et à la confiscation du véhicule. De plus, prenez garde à ne pas dépasser les 6 km/h en zones piétonnes et dans les parcs tels que Gerland, Sergent Blandan ou la Tête d’Or, vous vous exposeriez également à des sanctions. Rappelons aussi que l’âge minimum légal pour emprunter une trottinette est de 12 ans.

En ce qui concerne l’utilisation des véhicules toujours, sur la voie publique il est désormais interdit de se joindre à votre ami(e) et de partager la même trottinette. Vous pourrez en revanche enfourcher chacun(e) un deux-roues et vous efforcer de trouver le meilleur itinéraire pour vous rendre dans votre bar ou restaurant favori. Attention toutefois à ne pas vous laisser tenter par les trottoirs : circuler sur ces derniers est officiellement interdit et vous expose à une amende de 35 euros. Ce qu’il y a de bon dans tout ça, c’est que vous piéton ne risquez plus de vous faire renverser par un conducteur peu regardant sur le trottoir.

La deuxième préoccupation majeure : le stationnement

Actualités Pass Lime et autres réglementations pour 2020-0

Bientôt, nous ne devrions plus retrouver de trottinettes en plein milieu du trottoir, sur des espaces verts ou encore encombrant nos belles places de Bellecour, Jacobins ou autres. En effet, la loi LOM insiste bien sur l’importance de réguler les lieux de stationnement des trottinettes en libre-service : entre mai et décembre 2019, la police municipale avait d’ailleurs déjà procédé à plus de 250 verbalisations pour stationnement gênant sur les trottoirs.

L’objectif à long terme est de continuer à favoriser ce nouveau mode de mobilité, sans pour autant encombrer les rues outre-mesure. Le changement a déjà été initié rue Edouard Herriot, entre Bellecour et Terreaux : vous pouvez y trouver onze emplacements de stationnement trottinette, matérialisés par un panneau vert sur lequel a été rajouté une trottinette. Des emplacements similaires, d’une capacité de 200 trottinettes, devraient émerger sur tous les 1er, 2ème, 3è et 5è arrondissements courant 2020.

Le nombre d’entreprises et de véhicules également régulé


La ville de Lyon a en effet fait le choix de limiter, d’ici au 1er septembre, le nombre d’opérateurs à deux (contre quatre aujourd’hui : Lime, Dott, Bird et VOI) et de trottinettes à 4000 (contre 7000 à l’heure actuelle). La ville a donc lancé un appel à candidature et compte avoir pris sa décision d’ici à la fin de l’été. D’ici là, et depuis le 3 décembre (cf La Tribune), une équipe "stationnement trottinettes" est chargée de sillonner Lyon six jours sur 7, principalement dans les quartiers de la Presqu'île, de la Part-Dieu et sur les quais du Rhône, afin de réguler la dépose des trottinettes électriques et de répondre aux enjeux actuels de partage et de propreté de l'espace public.

Actualités Pass Lime et autres réglementations pour 2020

Actualités Pass Lime et autres réglementations pour 2020
Actualité Lyonnaise - 14/01/2020 00:00:00

Breaking news : l’information est encore chaude, le Petit Paumé vous décrypte la nouveauté Lime. L’opérateur a annoncé aujourd’hui le lancement de son offre d’abonnement : moyennant la somme de 5,99€/semaine, débloquez toutes les trottinettes en illimité, à tout moment du jour ou de la nuit. Vous aurez en revanche à payer les minutes d'utilisation… Quoiqu’il en soit, le déblocage coûtant 1€, l’offre est rentable à partir de six déblocages par semaine. Pour l’instant, c’est un petit pas pour Lime, mais un grand pas pour l’industrie de la trottinette en free-floating. En effet, nous avons bon espoir d’avoir un jour l’opportunité de prendre un abonnement mensuel pour l’utilisation des trottinettes en illimité.

Les changements pour 2020 :

Ça y est, il est venu le temps de la régulation chez les opérateurs et usagers de trottinettes en libre-service. Vous étiez nombreux à vous indigner du manque de tact de certains usagers, des moyens de transport laissés n’importe où… Depuis le 24 décembre, la loi LOM est promulguée et le Code de la route modifié par décret. Si l’on ne peut nier que ce mode de transport est pratique, amusant, et nous offre de voir Lyon sous un autre jour, nous sommes ravis de voir que l’utilisation des trottinettes va désormais être régulée, pour un meilleur confort de tous.

Calmez le Vin Diesel qui sommeille en vous : les excès de vitesse sont maintenant sanctionnables

La première mesure de cette loi LOM concerne en effet la vitesse des deux-roues motorisés : désormais, les trottinettes doivent être bridées à 25 km/h, pour des raisons de sécurité. Tout propriétaire (entreprise ou particulier) qui ne respecterait pas cette limitation s’expose à une amende de 1500 euros et à la confiscation du véhicule. De plus, prenez garde à ne pas dépasser les 6 km/h en zones piétonnes et dans les parcs tels que Gerland, Sergent Blandan ou la Tête d’Or, vous vous exposeriez également à des sanctions. Rappelons aussi que l’âge minimum légal pour emprunter une trottinette est de 12 ans.

En ce qui concerne l’utilisation des véhicules toujours, sur la voie publique il est désormais interdit de se joindre à votre ami(e) et de partager la même trottinette. Vous pourrez en revanche enfourcher chacun(e) un deux-roues et vous efforcer de trouver le meilleur itinéraire pour vous rendre dans votre bar ou restaurant favori. Attention toutefois à ne pas vous laisser tenter par les trottoirs : circuler sur ces derniers est officiellement interdit et vous expose à une amende de 35 euros. Ce qu’il y a de bon dans tout ça, c’est que vous piéton ne risquez plus de vous faire renverser par un conducteur peu regardant sur le trottoir.

La deuxième préoccupation majeure : le stationnement

Actualités Pass Lime et autres réglementations pour 2020-0

Bientôt, nous ne devrions plus retrouver de trottinettes en plein milieu du trottoir, sur des espaces verts ou encore encombrant nos belles places de Bellecour, Jacobins ou autres. En effet, la loi LOM insiste bien sur l’importance de réguler les lieux de stationnement des trottinettes en libre-service : entre mai et décembre 2019, la police municipale avait d’ailleurs déjà procédé à plus de 250 verbalisations pour stationnement gênant sur les trottoirs.

L’objectif à long terme est de continuer à favoriser ce nouveau mode de mobilité, sans pour autant encombrer les rues outre-mesure. Le changement a déjà été initié rue Edouard Herriot, entre Bellecour et Terreaux : vous pouvez y trouver onze emplacements de stationnement trottinette, matérialisés par un panneau vert sur lequel a été rajouté une trottinette. Des emplacements similaires, d’une capacité de 200 trottinettes, devraient émerger sur tous les 1er, 2ème, 3è et 5è arrondissements courant 2020.

Le nombre d’entreprises et de véhicules également régulé


La ville de Lyon a en effet fait le choix de limiter, d’ici au 1er septembre, le nombre d’opérateurs à deux (contre quatre aujourd’hui : Lime, Dott, Bird et VOI) et de trottinettes à 4000 (contre 7000 à l’heure actuelle). La ville a donc lancé un appel à candidature et compte avoir pris sa décision d’ici à la fin de l’été. D’ici là, et depuis le 3 décembre (cf La Tribune), une équipe "stationnement trottinettes" est chargée de sillonner Lyon six jours sur 7, principalement dans les quartiers de la Presqu'île, de la Part-Dieu et sur les quais du Rhône, afin de réguler la dépose des trottinettes électriques et de répondre aux enjeux actuels de partage et de propreté de l'espace public.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus