Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux - 22/01/2021

Située à l’extrême nord de la Presqu’île, au pied de la colline de la Croix-Rousse, la place des Terreaux est un lieu de vie cher aux lyonnais. Riche de son histoire, elle est aujourd’hui un passage incontournable du premier arrondissement.

Bordée à l’est par l’Hôtel de ville, au sud par le palais Saint-Pierre, actuel musée des Beaux-Arts, à l’ouest par le “Massif des Terreaux” et au nord par une rangée de bars et cafés, dont les terrasses s’étendent habituellement tout le long, la place des Terreaux est un véritable centre culturel, politique et festif de Lyon.

Mais connaissez-vous vraiment l’histoire de cette place emblématique ?

A l’origine située en dehors des remparts de la ville de Lyon, ce n’est qu’à partir de la première moitié du XVIe siècle qu’elle devient une place lyonnaise en tant que telle. Construite sur des fossés marécageux dus à la présence d’un canal reliant la Saône au Rhône, elle tire son nom du latin terralia, qui signifie fossé.


Une histoire au coeur de la vie publique, politique et culturelle de Lyon

Aménagée au XVIIe siècle, elle fut le témoin de nombreux événements qui ont façonné l’histoire de la ville de Lyon. Théâtre de la Révolution française, elle était et demeure un lieu de rassemblement privilégié pour les lyonnais. De “l'émeute des deux sous” en 1786 au soulèvement des Canuts en 1831 en passant par l’installation de la guillotine en 1793, la place des Terreaux a toujours été au cœur de l’histoire lyonnaise. L’annonce du choix du drapeau tricolore en 1848 ou encore le discours du Général de Gaulle le 14 septembre 1944, depuis le perron de l’Hôtel de ville, où il déclara Lyon “Capitale de la Résistance”, ont fait de la place des Terreaux un lieu symbolique.

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -0

Aujourd’hui, elle est encore un lieu de rencontre et de manifestation culturelle. Elle accueille le Festival des Lumières chaque année au mois d’octobre ainsi que certaines scènes à l’occasion de la fête de la musique. Elle est également une étape incontournable pour les spectateurs de la Fête des Lumières. Entre jeu de lumière et immersion sonore, la configuration de la place permet chaque année un spectacle des plus impressionnants.




Une architecture remarquable :



L’Hôtel de ville

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -1

Construit entre 1646 et 1672 à partir des plans de l’architecte Simon Maupin, il avait pour objectif d’abriter les consuls lyonnais qui siégeaient jusqu’à cette date à l’Hôtel de la Couronne, actuel musée de l’imprimerie. Devenu trop exigu, la construction de l’Hôtel de ville fut l’occasion de donner à la ville de Lyon et au pouvoir en place un édifice digne de ce nom. Situé entre la place de la Comédie et la place des Terreaux, ce monument impressionnant vient donner à Lyon toute sa grandeur. Monument central de la vie politique lyonnaise et symbole du pouvoir en place, il connut d’importantes destructions notamment pendant les révolutions de 1789 et 1793.



Le Palais Saint-Pierre

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -2

De son nom complet l'abbaye de Saint-Pierre-les-Nonnains de Lyon, le Palais Saint Pierre est un ancien édifice religieux catholique. Classé monument historique en 1927, il abrite aujourd’hui le musée des Beaux-Arts de Lyon. Dans l’ancien cloître du monastère, devenu aujourd’hui un jardin, vous pourrez vous extirper du vacarme de la ville et vous accorder une petite pause hors du temps.

Le “Massif des Terreaux”

Moins connu du grand public, ce qu’on appelle plus communément le “Massif des Terreaux” est un ensemble du XIXème siècle dont la façade est due à l’architecte Frédéric Giniez.



L’emblématique fontaine de Bartholdi

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -3

Installée d’abord au bout de la place, face à l’Hôtel de ville, la célèbre fontaine de Bartholdi n’était pas à l’origine destinée à la ville de Lyon. Commandée par la ville de Bordeaux, ce chef d'œuvre de plomb devait représenter “le char triomphal de la Garonne”. Rachetée par le maire de Lyon de l’époque, Antoine Gailleton, et inaugurée en 1892, elle représente finalement la France, sous l’effigie de Marianne, et ses quatre fleuves, incarnés par les quatre chevaux qui semblent jaillir de l’eau. Le rénovation de la place en 1992, orchestrée par les architectes Christian Drevet et Daniel Buren, entraîna le déplacement de la fontaine au centre de celle-ci afin de donner l’illusion que l’eau s’écoule des pentes de la Croix-Rousse dans le sens du Rhône et de la Saône. Elle est classée monument historique en 1995.



Les secrets de la place des Terreaux :

Traversée par de nombreux lyonnais tous les jours, la place des Terreaux regorge de secrets et ne cessera de vous surprendre.


Le Théâtre de Milan

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -4

Source : Opnminded.com

Situé au 8 place des Terreaux, le mystérieux hôtel de Milan, mérite le coup d’oeil. D’abord propriété de la famille Lacroix, l’immeuble est transformé en hôtel au cours du XIXème siècle. Des figures de renom et des artistes de l’époque tels que la féministe et socialiste Flora Tristan, le danseur franco-italien Auguste Vestris ou encore la chanteuse et comédienne allemande Madame du Gazon s’y rendent lors de leur passage à la capitale des Gaules. Aujourd’hui laissé à l’abandon, vous pourrez encore apprécier sa verrière zénithale retravaillée par le célèbre décorateur-sculpteur Jules Mazzini.


La croix Cuzieu

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -5

Source : Le Progrès.fr

A l’angle de la rue Romarin, enfoncée dans le mur, vous pourrez apercevoir une croix blanche. Loin d’être tape à l'œil, son histoire n’en est pas moins mystérieuse. Madame Denis de Cuzieu, richissime veuve, plaqua contre les murs, de ce qu’elle appelait la “Maison de la Coupe d’Or”, cette croix. Son geste avait pour but de protester contre l’enlèvement des croix dans les cimetières.



Le Trésor des Terreaux

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -6

Source : mba-lyon.fr

545 monnaies d’or, d’argent et de billon renfermés dans un pot de terre, ont été découverts en 1993 lors de la construction du parking souterrain sous le musée des Beaux-Arts. Enfoui en 1360, pendant la guerre de Cent Ans, ce trésor est le témoin d’une époque qui décima une grande partie de la population de la ville.



Alors, la place des Terreaux a-t-elle encore des secrets pour vous ?

Marie

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux
Actualité Lyonnaise - 22/01/2021 00:00:00

Située à l’extrême nord de la Presqu’île, au pied de la colline de la Croix-Rousse, la place des Terreaux est un lieu de vie cher aux lyonnais. Riche de son histoire, elle est aujourd’hui un passage incontournable du premier arrondissement.

Bordée à l’est par l’Hôtel de ville, au sud par le palais Saint-Pierre, actuel musée des Beaux-Arts, à l’ouest par le “Massif des Terreaux” et au nord par une rangée de bars et cafés, dont les terrasses s’étendent habituellement tout le long, la place des Terreaux est un véritable centre culturel, politique et festif de Lyon.

Mais connaissez-vous vraiment l’histoire de cette place emblématique ?

A l’origine située en dehors des remparts de la ville de Lyon, ce n’est qu’à partir de la première moitié du XVIe siècle qu’elle devient une place lyonnaise en tant que telle. Construite sur des fossés marécageux dus à la présence d’un canal reliant la Saône au Rhône, elle tire son nom du latin terralia, qui signifie fossé.


Une histoire au coeur de la vie publique, politique et culturelle de Lyon

Aménagée au XVIIe siècle, elle fut le témoin de nombreux événements qui ont façonné l’histoire de la ville de Lyon. Théâtre de la Révolution française, elle était et demeure un lieu de rassemblement privilégié pour les lyonnais. De “l'émeute des deux sous” en 1786 au soulèvement des Canuts en 1831 en passant par l’installation de la guillotine en 1793, la place des Terreaux a toujours été au cœur de l’histoire lyonnaise. L’annonce du choix du drapeau tricolore en 1848 ou encore le discours du Général de Gaulle le 14 septembre 1944, depuis le perron de l’Hôtel de ville, où il déclara Lyon “Capitale de la Résistance”, ont fait de la place des Terreaux un lieu symbolique.

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -0

Aujourd’hui, elle est encore un lieu de rencontre et de manifestation culturelle. Elle accueille le Festival des Lumières chaque année au mois d’octobre ainsi que certaines scènes à l’occasion de la fête de la musique. Elle est également une étape incontournable pour les spectateurs de la Fête des Lumières. Entre jeu de lumière et immersion sonore, la configuration de la place permet chaque année un spectacle des plus impressionnants.




Une architecture remarquable :



L’Hôtel de ville

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -1

Construit entre 1646 et 1672 à partir des plans de l’architecte Simon Maupin, il avait pour objectif d’abriter les consuls lyonnais qui siégeaient jusqu’à cette date à l’Hôtel de la Couronne, actuel musée de l’imprimerie. Devenu trop exigu, la construction de l’Hôtel de ville fut l’occasion de donner à la ville de Lyon et au pouvoir en place un édifice digne de ce nom. Situé entre la place de la Comédie et la place des Terreaux, ce monument impressionnant vient donner à Lyon toute sa grandeur. Monument central de la vie politique lyonnaise et symbole du pouvoir en place, il connut d’importantes destructions notamment pendant les révolutions de 1789 et 1793.



Le Palais Saint-Pierre

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -2

De son nom complet l'abbaye de Saint-Pierre-les-Nonnains de Lyon, le Palais Saint Pierre est un ancien édifice religieux catholique. Classé monument historique en 1927, il abrite aujourd’hui le musée des Beaux-Arts de Lyon. Dans l’ancien cloître du monastère, devenu aujourd’hui un jardin, vous pourrez vous extirper du vacarme de la ville et vous accorder une petite pause hors du temps.

Le “Massif des Terreaux”

Moins connu du grand public, ce qu’on appelle plus communément le “Massif des Terreaux” est un ensemble du XIXème siècle dont la façade est due à l’architecte Frédéric Giniez.



L’emblématique fontaine de Bartholdi

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -3

Installée d’abord au bout de la place, face à l’Hôtel de ville, la célèbre fontaine de Bartholdi n’était pas à l’origine destinée à la ville de Lyon. Commandée par la ville de Bordeaux, ce chef d'œuvre de plomb devait représenter “le char triomphal de la Garonne”. Rachetée par le maire de Lyon de l’époque, Antoine Gailleton, et inaugurée en 1892, elle représente finalement la France, sous l’effigie de Marianne, et ses quatre fleuves, incarnés par les quatre chevaux qui semblent jaillir de l’eau. Le rénovation de la place en 1992, orchestrée par les architectes Christian Drevet et Daniel Buren, entraîna le déplacement de la fontaine au centre de celle-ci afin de donner l’illusion que l’eau s’écoule des pentes de la Croix-Rousse dans le sens du Rhône et de la Saône. Elle est classée monument historique en 1995.



Les secrets de la place des Terreaux :

Traversée par de nombreux lyonnais tous les jours, la place des Terreaux regorge de secrets et ne cessera de vous surprendre.


Le Théâtre de Milan

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -4

Source : Opnminded.com

Situé au 8 place des Terreaux, le mystérieux hôtel de Milan, mérite le coup d’oeil. D’abord propriété de la famille Lacroix, l’immeuble est transformé en hôtel au cours du XIXème siècle. Des figures de renom et des artistes de l’époque tels que la féministe et socialiste Flora Tristan, le danseur franco-italien Auguste Vestris ou encore la chanteuse et comédienne allemande Madame du Gazon s’y rendent lors de leur passage à la capitale des Gaules. Aujourd’hui laissé à l’abandon, vous pourrez encore apprécier sa verrière zénithale retravaillée par le célèbre décorateur-sculpteur Jules Mazzini.


La croix Cuzieu

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -5

Source : Le Progrès.fr

A l’angle de la rue Romarin, enfoncée dans le mur, vous pourrez apercevoir une croix blanche. Loin d’être tape à l'œil, son histoire n’en est pas moins mystérieuse. Madame Denis de Cuzieu, richissime veuve, plaqua contre les murs, de ce qu’elle appelait la “Maison de la Coupe d’Or”, cette croix. Son geste avait pour but de protester contre l’enlèvement des croix dans les cimetières.



Le Trésor des Terreaux

Lyon et ses merveilles : Tout ce que vous devez savoir sur la place des Terreaux -6

Source : mba-lyon.fr

545 monnaies d’or, d’argent et de billon renfermés dans un pot de terre, ont été découverts en 1993 lors de la construction du parking souterrain sous le musée des Beaux-Arts. Enfoui en 1360, pendant la guerre de Cent Ans, ce trésor est le témoin d’une époque qui décima une grande partie de la population de la ville.



Alors, la place des Terreaux a-t-elle encore des secrets pour vous ?

Marie

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus