Lyon et les traboules, une histoire d’amour

Lyon et les traboules, une histoire d’amour
Redécouvrir Lyon - 27/10/2019 00:00:00

Les traboules, c’est quoi ?

Si vous avez déjà posé un pied dans la plus belle ville de France, vous avez sûrement déjà entendu parler des traboules lyonnaises, ou alors vous y êtes passés sans savoir que ça portait ce nom ! Les traboules, ce sont des passages qui traversent les immeubles et qui permettent de passer d’une rue à une autre bien plus rapidement. Aujourd’hui, on peine à dater précisément la date de construction de ces passages ingénieux. Ils remonteraient au début du Moyen-Âge.

Quelle a été l’utilité des traboules ?

Plusieurs histoires circulent à propos de ces dernières. Certains disent qu’elles permettaient aux canuts, les artisans de la soie, d’aller plus vite d’un endroit à un autre. D’autres affirment que cela est faux et qu’elles ont été construites pour se protéger du mauvais temps et marcher dans un endroit sec… Difficile de se faire un avis sur tout ce qu’on nous raconte là-dessus mais une chose est sûre, les traboules ont été élaborées pour gagner en efficacité et raccourcir les trajets. Imaginer le temps gagné pour ralier Hôtel de Ville et ses quais pour un marchand venant de Croix-Rousse, nul besoin de tourner dans chaque ruelle !

Les traboules, et Lyon “la rebelle”

Mais les traboules sont aussi au coeur de l’identité lyonnaise ! Si Lyon est une ville qui a longtemps eut un statut de ville rebelle en France, c’est que les traboules permettaient de se cacher lors de révoltes et d’échapper à l’autorité. Lors des multiples révoltes des Canuts au cours du XIXème siècle, les ouvriers se réfugiaient dans ses traboules pour se protéger de l’armée venant réprimer par le sang, les grèves. C’est ainsi que lors de la révolte des Voraces en 1848-1849, la Cour qui porte depuis ce nom, fut le théâtre d’un affrontement des plus sanglants du Printemps des Peuples !

revolte des canuts traboule

Sans parler de la résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale ! Si Jean Moulin a réussi à unifier la résistance française à Lyon c’est aussi en partie grâce aux traboules. Même après plusieurs années d’Occupation, la Gestapo peinait à se retrouver dans les traboules. C’est pourquoi les résistants ne cessaient d’emprunter ces passages pour passer d’une rue à l’autre. Les traboules sont aussi à l’origine d’un marché noir prospère à Lyon. Les marchandises pouvaient se vendre très discrètement.

jean moulin

Le nombre de traboules

Même si vous êtes le plus touriste des touristes ou le plus curieux des curieux, il vous sera difficile de visiter toutes les traboules. On en compte plus de 400 et certaines sont fermées au public. L’endroit où il y en a le plus est le fameux quartier du Vieux Lyon. Certaines s’étendent sur plusieurs immeubles, ce sont de véritables labyrinthes ! La Croix-Rousse en compte aussi un bon nombre, plus d'une centaine.

Mais, avec cette architecture particulière plus d’une personne s’interroge sur ces drôles de passages et viennent les contempler. Si vous souhaitez les emprunter assurez-vous d’utiliser vos pattes, car elles sont réservées au piéton.

Plusieurs types de traboules

On distingue différentes traboules. Il y a celle qui est « directe », c’est-à-dire que dès qu’on y rentre on voit, de plus ou moins près, la sortie. Il y a aussi les passages en angles qui traversent plusieurs bâtiments à l’angle de deux rues, d’où ce nom là. Il existe les raccourcis rayonnants. Non pas qu’ils brillent plus que les autres mais ces traboules ont la forme d’une cour au cœur de plusieurs habitations et on peut y accéder par plusieurs entrées. Enfin, vous pourrez aussi trouver des traboules à détours. Vous l’aurez compris, au vue de toutes les formes de traboules existantes il vous sera difficile de vous en lasser !

À quelles sont jolies les traboules de mon pays !

On a sélectionné quelques adresses de traboules particulièrement jolies.

La Longue Traboule dans le Vieux Lyon : vous l'aurez compris celle-ci a pour particularité d’être plutôt grande !

Longue traboule

Adresse : 54 rue Saint-Jean, 69005 Lyon / 27 rue du Boeuf, 69005 Lyon

La maison du Crible avec la Tour Rose, vue et revue sur internet !

Tour Rose

Adresse : 16 rue du Bœuf, 69005 Lyon

Ne passez surtout pas à côté de celles de la Croix-Rousse dont la célèbre Cour des Voraces avec les grands escaliers, comme sur cette photo :

Lyon et les traboules, une histoire d’amour-0

Adresse : 9 Place Colbert, 69001 Lyon

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus