DÉPISTAGE COVID-19 : Plus de 300 sites de prélèvements dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes - 26/05/2020

QUOI ?

Dans le contexte de dépistage du Covid-19, plus de 300 sites de prélèvements ont été rendus opérationnels dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, afin de tester « toute personne présentant des symptômes évocateurs du Covid-19, les personnes identifiées comme sujets contacts à risque élevé de transmission, ainsi que certains publics identifiés ».

Selon l'Agence régionale de santé, environ 15 500 tests peuvent être analysés par jour soit près de 80 000 par semaine !



👉 Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces sites sur la carte ici.

Attention, à noter que ces prélèvements sont uniquement autorisés sur prescription médicale !



COMMENT ?

Ces dépistages sont faits à l’aide de tests RT-PCR qui se font par des prélèvements nasaux. Cette technique non invasive permet de détecter un brin d'ARN appartenant au coronavirus SARS-CoV-2, puis de le transformer en un brin d'ADN que l'on pourra ensuite analyser.

L'opération ne prend que quelques secondes et peut être plus ou moins douloureuse (l’écouvillon peut être inséré dans les narines jusqu’à 15 cm environ) ! 😉



Retrouvez plus d’actualités lyonnaises sur notre site Le Petit Paumé !



DÉPISTAGE COVID-19 : Plus de 300 sites de prélèvements dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes

DÉPISTAGE COVID-19 : Plus de 300 sites de prélèvements dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Actualité Lyonnaise - 26/05/2020 00:00:00

QUOI ?

Dans le contexte de dépistage du Covid-19, plus de 300 sites de prélèvements ont été rendus opérationnels dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, afin de tester « toute personne présentant des symptômes évocateurs du Covid-19, les personnes identifiées comme sujets contacts à risque élevé de transmission, ainsi que certains publics identifiés ».

Selon l'Agence régionale de santé, environ 15 500 tests peuvent être analysés par jour soit près de 80 000 par semaine !



👉 Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces sites sur la carte ici.

Attention, à noter que ces prélèvements sont uniquement autorisés sur prescription médicale !



COMMENT ?

Ces dépistages sont faits à l’aide de tests RT-PCR qui se font par des prélèvements nasaux. Cette technique non invasive permet de détecter un brin d'ARN appartenant au coronavirus SARS-CoV-2, puis de le transformer en un brin d'ADN que l'on pourra ensuite analyser.

L'opération ne prend que quelques secondes et peut être plus ou moins douloureuse (l’écouvillon peut être inséré dans les narines jusqu’à 15 cm environ) ! 😉



Retrouvez plus d’actualités lyonnaises sur notre site Le Petit Paumé !



Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus