La vague verte à Lyon : quelle forme prend-elle ? - 18/04/2021

L’arrivée de Gregory Doucet à la tête de la ville de Lyon suite aux élections municipales 2020 semble être l’incarnation dans la sphère politique d’une « vague verte » globale qui influence de diverses manières le quotidien des Lyonnais.

Il est clair que le défi écologique n’est plus à démontrer mais encore faut-il réussir à se retrouver parmi tous ces défis, toutes ces problématiques …
Essayons du moins de nous focaliser sur quelques aspects marquants de cette vague verte sur Lyon.

Lyon : l’eldorado pour les mobilités douces

La vague verte à Lyon : quelle forme prend-elle ?-0

Source image : Bref eco

La réputation de Lyon concernant les transports en commun n’est plus à faire : le réseau de transports en commun lyonnais est un des plus performants de France comme le montre les nombreuses distinctions reçues par la métropole. Selon une étude menée par l’Eurogroup Consulting, le tramway lyonnais est tout simplement le meilleur du monde !

Le magazine Ville, Rail et Transport a même récemment décerné au Sytral le « Pass D’or du palmarès des mobilités ».

On peut aussi citer le service Vélo’v, développé conjointement par JCDecaux et la mairie de Lyon qui s’est ensuite développé dans les plus grandes agglomérations aux 4 coins du monde.

Encore aujourd’hui, la métropole investit énormément dans les mobilités douces avec la construction d’une nouvelle ligne de tram comme le T6 et transforme également l’urbanisme pour le rendre encore plus accessible aux cyclistes. Une autoroute à vélo est en cours de création sur les quais de Saône et de nombreuses rues et avenues ont déjà été sécurisées pour les cyclistes.

Tous ces exemples nous montrent que la vague verte est en train de transformer en profondeur la mobilité dans l’agglomération lyonnaise.

La vague verte est aussi visible dans nos assiettes et dans notre façon de consommer

La vague verte à Lyon : quelle forme prend-elle ?-1La vague verte à Lyon : quelle forme prend-elle ?-2

Source image : lacagetteviolette.fr et potagercity.fr



La crise sanitaire a été un catalyseur du développement des circuits courts … A Lyon, on voit de plus en plus d’initiatives permettant de consommer local apparaître. On peut notamment citer les projets de la « cagette violette » et de « potager city » qui permettent de récupérer des paniers de fruits et légumes locaux aux stations de métros les plus fréquentées. Il y a aussi « la ruche qui dit oui », implantée depuis de nombreuses années sur la région lyonnaise et dont le succès n’est plus à démontrer… De nombreux magasins comme « Terre lyonnaises » ou « Rue des producteurs » font la promotion des producteurs locaux.

Les restaurateurs prennent également à bras le corps cette transition avec une vraie volonté de surmonter cette crise en proposant une offre éco-responsable. On pourra citer des exemples d’entrepreneurs lyonnais qui se sont lancés malgré la crise comme Mamiekocotte. Derrière ce projet, une ancienne de l’institut Paul Bocuse qui a décidé de lancer un service de livraison de repas maison avec des produits locaux et de qualités ; avec comme ambition d’ouvrir son établissement après la crise. Cette entrepreneuse incarne bel et bien la vague verte dans le secteur de la restauration à Lyon.

Bref, c’est une véritable vague verte qui arrive dans nos assiettes, et qui vient bouleverser nos modes de consommation. Cette tendance de fond influence de plus en plus notre quotidien et les professionnels doivent être prêts à saisir le virage, à surfer sur cette vague plutôt que de se faire emporter…

Au Petit Paumé nous sommes très sensibles à ces enjeux et serions ravis de pouvoir échanger avec vous à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter ici.

Plus qu’une simple mode, cette vague incarne le préambule de changements plus profonds.

La vague verte à Lyon : quelle forme prend-elle ?

La vague verte à Lyon : quelle forme prend-elle ?
Actualité Lyonnaise - 18/04/2021 00:00:00

L’arrivée de Gregory Doucet à la tête de la ville de Lyon suite aux élections municipales 2020 semble être l’incarnation dans la sphère politique d’une « vague verte » globale qui influence de diverses manières le quotidien des Lyonnais.

Il est clair que le défi écologique n’est plus à démontrer mais encore faut-il réussir à se retrouver parmi tous ces défis, toutes ces problématiques …
Essayons du moins de nous focaliser sur quelques aspects marquants de cette vague verte sur Lyon.

Lyon : l’eldorado pour les mobilités douces

La vague verte à Lyon : quelle forme prend-elle ?-0

Source image : Bref eco

La réputation de Lyon concernant les transports en commun n’est plus à faire : le réseau de transports en commun lyonnais est un des plus performants de France comme le montre les nombreuses distinctions reçues par la métropole. Selon une étude menée par l’Eurogroup Consulting, le tramway lyonnais est tout simplement le meilleur du monde !

Le magazine Ville, Rail et Transport a même récemment décerné au Sytral le « Pass D’or du palmarès des mobilités ».

On peut aussi citer le service Vélo’v, développé conjointement par JCDecaux et la mairie de Lyon qui s’est ensuite développé dans les plus grandes agglomérations aux 4 coins du monde.

Encore aujourd’hui, la métropole investit énormément dans les mobilités douces avec la construction d’une nouvelle ligne de tram comme le T6 et transforme également l’urbanisme pour le rendre encore plus accessible aux cyclistes. Une autoroute à vélo est en cours de création sur les quais de Saône et de nombreuses rues et avenues ont déjà été sécurisées pour les cyclistes.

Tous ces exemples nous montrent que la vague verte est en train de transformer en profondeur la mobilité dans l’agglomération lyonnaise.

La vague verte est aussi visible dans nos assiettes et dans notre façon de consommer

La vague verte à Lyon : quelle forme prend-elle ?-1La vague verte à Lyon : quelle forme prend-elle ?-2

Source image : lacagetteviolette.fr et potagercity.fr



La crise sanitaire a été un catalyseur du développement des circuits courts … A Lyon, on voit de plus en plus d’initiatives permettant de consommer local apparaître. On peut notamment citer les projets de la « cagette violette » et de « potager city » qui permettent de récupérer des paniers de fruits et légumes locaux aux stations de métros les plus fréquentées. Il y a aussi « la ruche qui dit oui », implantée depuis de nombreuses années sur la région lyonnaise et dont le succès n’est plus à démontrer… De nombreux magasins comme « Terre lyonnaises » ou « Rue des producteurs » font la promotion des producteurs locaux.

Les restaurateurs prennent également à bras le corps cette transition avec une vraie volonté de surmonter cette crise en proposant une offre éco-responsable. On pourra citer des exemples d’entrepreneurs lyonnais qui se sont lancés malgré la crise comme Mamiekocotte. Derrière ce projet, une ancienne de l’institut Paul Bocuse qui a décidé de lancer un service de livraison de repas maison avec des produits locaux et de qualités ; avec comme ambition d’ouvrir son établissement après la crise. Cette entrepreneuse incarne bel et bien la vague verte dans le secteur de la restauration à Lyon.

Bref, c’est une véritable vague verte qui arrive dans nos assiettes, et qui vient bouleverser nos modes de consommation. Cette tendance de fond influence de plus en plus notre quotidien et les professionnels doivent être prêts à saisir le virage, à surfer sur cette vague plutôt que de se faire emporter…

Au Petit Paumé nous sommes très sensibles à ces enjeux et serions ravis de pouvoir échanger avec vous à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter ici.

Plus qu’une simple mode, cette vague incarne le préambule de changements plus profonds.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus