Que fait Interpol à Lyon ?

Que fait Interpol à Lyon ?
Actualité Lyonnaise - 01 févr. 2020

En 1923 naît à Vienne (Autriche) “Interpol”, ou « Organisation internationale de police criminelle » (OIPC), à l’initiative de Johann Schober, alors chef de police de la capitale autrichienne, et en coopération avec les chefs des polices nationales de vingt autres pays. Cette initiative répond à l’époque à un besoin grandissant de lutte contre la criminalité par delà les frontières nationales.

Quelles sont donc les grandes missions d’Interpol au quotidien ?

La devise de l’organisation Relier les polices pour un monde plus sûr, et sa mission “Prévenir et combattre la criminalité grâce à une coopération policière internationale renforcée” parlent d’elles-même : le but d’Interpol est de permettre la mutualisation des forces de police à l’international, afin de lutter le plus efficacement contre les différents modes de criminalité toujours plus globalisés.

Comme expliqué sur le site d’Interpol, l’OIPC permet aux différentes polices membres d’ ”échanger et d’accéder à des informations sur les infractions et les criminels” et d’obtenir un appui technique et opérationnel de l’organisation, en cas de besoin.

Que fait Interpol à Lyon ? -0

Source : Interpol

Développées autour de trois grands axes que sont la cybercriminalité, le contre-terrorisme et la lutte contre le crime organisé international, les activités d’Interpol sont diverses.

Le partage d’information grâce à des bases de données très fournies constitue le coeur de l’organisation : auprès d’Interpol, les services de police nationaux peuvent trouver des informations sur de nombreux crimes et infractions, telles que des noms, des empreintes digitales, des pièces d’identité etc.

Interpol possède également ses propres agents, policiers ou civils, dont l’expertise peut être tout à fait bénéfique à l’avancée d’une enquête dans un pays membre. Les experts peuvent intervenir sur des questions de criminalistique, mais également prendre part à la formation des autres forces de police, à certaines opérations sur le terrain…

Enfin, Interpol oriente une partie non négligeable de ses activités autour de la prévention de nouveaux risques criminels, notamment liés à l’essor de la cybercriminalité, aux ressources quasiment infinies.

L’organisation depuis le siège à Lyon

Que fait Interpol à Lyon ? -1

Source : Lyon Capitale

Sur les 198 pays reconnus par l’ONU, on compte 194 membres permanents de l’organisation Interpol. Aux commandes, on trouve le secrétariat général, qui chapeaute les opérations de chacune des sous-entités nationales, depuis le siège de l’organisation situé à Lyon, parc de la Tête d’Or.

C’est en effet en 1989 que le siège mondial d’Interpol quitte Saint-Cloud, dans la banlieue parisienne, pour s’installer à Lyon, dans le 6è arrondissement au bord du Parc de la Tête d’Or. Vainqueure d’une âpre compétition entre 180 villes, Lyon a l’honneur d’accueillir depuis lors le siège mondial de l’organisation, d’où partent les ordres, et vers où affluent les informations provenant des différents bureaux, tels que Singapour, Abidjan ou Bangkok, pour n’en citer que quelques uns.

Voilà, c’en est fini. Nous espérons vous avoir bien informés au sujet de cette belle organisation et preuve de coopération internationale qu’est Interpol. Désormais, quand vous vous baladerez autour du lac ou à côté des animaux du zoo de la Tête d’Or, songez qu’à quelques pas un service aux proportions incroyables oeuvre, dans l’ombre, pour la sécurité de nous tous. Et nous, Lyonnais, pouvons être fiers d’accueillir le siège de cette organisation depuis plusieurs décennies maintenant.

Retrouvez plus d’histoires sur la ville de Lyon et ses secrets sur le site du Petit Paumé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus