A l’horizon 2026, seuls les véhicules crit'air 0 ou 1 pourront rouler à Lyon ! - 19/11/2020

L’un des objectifs de la Métropole de Lyon pour 2026 est d’étendre la Zone à Faibles Emissions (ZFE) mais également d’imposer ces règles aux particuliers.

En effet le comité de pilotage de la ZFE de la Métropole de Lyon a réaffirmé les objectifs du mandat pour 2026. Ces objectifs sont:

  • La dépollution et la réduction du parc autonomie
  • L’interdiction pour les véhicules utilitaires munis d’une vignette Crit’air 3 de circuler dans la ZFE dès janvier 2021.

A l’horizon 2026, seuls les véhicules crit'air 0 ou 1 pourront rouler à Lyon !-0crédit: Le magazine de la métropole de Lyon

Une extension et un durcissement des règles liées à la ZFE ?

Le comité a également mis en avant l’évolution de certaines règles pour janvier 2021. En effet, les véhicules de transports de marchandises dotés d’une vignette Crit’air 3 n’auront plus l’autorisation d’accéder à cette zone.

En addition au durcissement des règles, Bruno Bernard, président de la Métropole, est décidé à élargir le périmètre de la ZFE mais également d’intégrer les particuliers dans cette mesure. Certaines communes ont déjà fait connaître leur envie d’intégrer la ZFE. Toutes ces modalités vont passer au vote auprès des conseillers métropolitains en mars 2021.

Le Grand Lyon met au clair son investissement dans ces objectifs, en affirmant que « L’objectif est la sortie du diesel : seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’Air 0 et 1 seront autorisés dans le périmètre de la ZFE d’ici la fin du mandat », soit en 2026 comme dit dans le titre de cet article.

Quelles seront les aides fournies par la Métropole ?

La métropole a assuré que ces changements seraient évidemment accompagnés par :

  • Des investissements dans la recherche et la mise en place d’alternatives à la voiture
  • Un soutien à l’acquisition ou à l’usage de véhicules à faibles émissions

D’autres régions innovent en termes de transport, comme la Drôme avec l’expérimentation d’une première navette autonome !



A l’horizon 2026, seuls les véhicules crit'air 0 ou 1 pourront rouler à Lyon !

A l’horizon 2026, seuls les véhicules crit'air 0 ou 1 pourront rouler à Lyon !
Actualité Lyonnaise - 19/11/2020 00:00:00

L’un des objectifs de la Métropole de Lyon pour 2026 est d’étendre la Zone à Faibles Emissions (ZFE) mais également d’imposer ces règles aux particuliers.

En effet le comité de pilotage de la ZFE de la Métropole de Lyon a réaffirmé les objectifs du mandat pour 2026. Ces objectifs sont:

  • La dépollution et la réduction du parc autonomie
  • L’interdiction pour les véhicules utilitaires munis d’une vignette Crit’air 3 de circuler dans la ZFE dès janvier 2021.

A l’horizon 2026, seuls les véhicules crit'air 0 ou 1 pourront rouler à Lyon !-0crédit: Le magazine de la métropole de Lyon

Une extension et un durcissement des règles liées à la ZFE ?

Le comité a également mis en avant l’évolution de certaines règles pour janvier 2021. En effet, les véhicules de transports de marchandises dotés d’une vignette Crit’air 3 n’auront plus l’autorisation d’accéder à cette zone.

En addition au durcissement des règles, Bruno Bernard, président de la Métropole, est décidé à élargir le périmètre de la ZFE mais également d’intégrer les particuliers dans cette mesure. Certaines communes ont déjà fait connaître leur envie d’intégrer la ZFE. Toutes ces modalités vont passer au vote auprès des conseillers métropolitains en mars 2021.

Le Grand Lyon met au clair son investissement dans ces objectifs, en affirmant que « L’objectif est la sortie du diesel : seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’Air 0 et 1 seront autorisés dans le périmètre de la ZFE d’ici la fin du mandat », soit en 2026 comme dit dans le titre de cet article.

Quelles seront les aides fournies par la Métropole ?

La métropole a assuré que ces changements seraient évidemment accompagnés par :

  • Des investissements dans la recherche et la mise en place d’alternatives à la voiture
  • Un soutien à l’acquisition ou à l’usage de véhicules à faibles émissions

D’autres régions innovent en termes de transport, comme la Drôme avec l’expérimentation d’une première navette autonome !



Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus