Mais d'où viennent les rails de train de la Confluence ? - 02/06/2020

Ah vous aussi ? Vous vous êtes toujours demandé pourquoi et d’où viennent ces rails de train tout au bout de la Confluence ? Aujourd’hui vous allez tout savoir sur tout grâce à ce qui suit : découvrons ensemble de quoi il s’agit.

La Confluence : un quartier riche en évolution

Quartier à l’architecture ultra moderne, vivant avec son centre commercial et dépaysant avec son petit port, la Confluence que nous connaissons aujourd’hui est bien différente de ce qu’elle aurait pu être et de ce qu’elle a été dans le passé.

En effet, selon les archives de la ville de Lyon, le quartier n’existait tout simplement pas pendant des siècles. Il aura fallu attendre le XVIIIème siècle pour qu’un homme, Antoine-Michel Perrache, dessine les plans de la presqu'île que nous connaissons aujourd’hui. En 1766, il présente un premier projet d’agrandissement de la presqu'île, qui n’est alors qu’un petit regroupement d'îlots.

Mais d'où viennent les rails de train de la Confluence ?-0

Projet de M. Perrache © Archives Municipales de Lyon

Ce projet sera abouti en 1846, permettant de gagner deux kilomètres de terrain sur une presqu'île qui ressemble un peu plus à celle que nous connaissons aujourd’hui. Le projet a ensuite continué avec l’installation d’une gare d’eau, de moulins et d’industrie pour diversifier l’activité économique de Lyon principalement basée sur la soierie.

Mais d'où viennent les rails de train de la Confluence ?-1

Plan de distribution de la presqu'île © Archives Municipales de Lyon

Entre temps, en 1829, un embarcadère est construit au sud de quartier et il sert de terminus à la ligne de chemin de fer Lyon - Saint-Etienne. Cet embarcadère sera ensuite remplacé par la gare du Bourbonnais en 1845… Mais ce n’est pas ce que vous croyez, l’emplacement de la gare du Bourbonnais est à la perpendiculaire de la rue Paul Montrochet, ce qui n’est pas l’emplacement des rails de train qui nous intriguent !

Et non, ce ne sont pas les vestiges d’une ancienne gare...

Alors comment expliquer la présence de ces rails ? Si ce n’est pas une gare, qu’est-ce que cela peut bien être ? Il semble, selon un article de Rue89Lyon, que ce soient les Voies Navigables de France qui aient la réponse la plus plausible. Ces rails que nous voyons encore aujourd’hui, auraient été utilisés dans les années 1950, du temps du barrage de la Mulatière. En effet, un atelier où l’on stockait du matériel d’entretien se situait tout au bout de la presqu'île. Ces rails transportaient des petits wagons qui allaient jusqu’à l’atelier du barrage, et si nous avons l’impression qu’ils s’enfoncent dans l’eau, c’est tout simplement parce que le niveau de l’eau était beaucoup plus bas à l’époque. En voilà une drôle d’histoire, ce n’est pas du tout ce que l’on aurait pu imaginer de prime abord !

Mais d'où viennent les rails de train de la Confluence ?-2

Merci à Rue89Lyon, à Lyon Confluence et aux Archives de Lyon d’avoir pu nous éclairer sur ces rails d’une autre époque, qui côtoient la modernité contrastante du tout nouveau quartier de la Confluence. Nous espérons que cet article vous aura appris quelque chose, si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de Lyon, découvrez notre sélection d’articles historiques, afin de devenir de vrais guides touristiques ! A très vite pour un nouveau secret d’histoire.

Mais d'où viennent les rails de train de la Confluence ?

Mais d'où viennent les rails de train de la Confluence ?
Redécouvrir Lyon - 02/06/2020 00:00:00

Ah vous aussi ? Vous vous êtes toujours demandé pourquoi et d’où viennent ces rails de train tout au bout de la Confluence ? Aujourd’hui vous allez tout savoir sur tout grâce à ce qui suit : découvrons ensemble de quoi il s’agit.

La Confluence : un quartier riche en évolution

Quartier à l’architecture ultra moderne, vivant avec son centre commercial et dépaysant avec son petit port, la Confluence que nous connaissons aujourd’hui est bien différente de ce qu’elle aurait pu être et de ce qu’elle a été dans le passé.

En effet, selon les archives de la ville de Lyon, le quartier n’existait tout simplement pas pendant des siècles. Il aura fallu attendre le XVIIIème siècle pour qu’un homme, Antoine-Michel Perrache, dessine les plans de la presqu'île que nous connaissons aujourd’hui. En 1766, il présente un premier projet d’agrandissement de la presqu'île, qui n’est alors qu’un petit regroupement d'îlots.

Mais d'où viennent les rails de train de la Confluence ?-0

Projet de M. Perrache © Archives Municipales de Lyon

Ce projet sera abouti en 1846, permettant de gagner deux kilomètres de terrain sur une presqu'île qui ressemble un peu plus à celle que nous connaissons aujourd’hui. Le projet a ensuite continué avec l’installation d’une gare d’eau, de moulins et d’industrie pour diversifier l’activité économique de Lyon principalement basée sur la soierie.

Mais d'où viennent les rails de train de la Confluence ?-1

Plan de distribution de la presqu'île © Archives Municipales de Lyon

Entre temps, en 1829, un embarcadère est construit au sud de quartier et il sert de terminus à la ligne de chemin de fer Lyon - Saint-Etienne. Cet embarcadère sera ensuite remplacé par la gare du Bourbonnais en 1845… Mais ce n’est pas ce que vous croyez, l’emplacement de la gare du Bourbonnais est à la perpendiculaire de la rue Paul Montrochet, ce qui n’est pas l’emplacement des rails de train qui nous intriguent !

Et non, ce ne sont pas les vestiges d’une ancienne gare...

Alors comment expliquer la présence de ces rails ? Si ce n’est pas une gare, qu’est-ce que cela peut bien être ? Il semble, selon un article de Rue89Lyon, que ce soient les Voies Navigables de France qui aient la réponse la plus plausible. Ces rails que nous voyons encore aujourd’hui, auraient été utilisés dans les années 1950, du temps du barrage de la Mulatière. En effet, un atelier où l’on stockait du matériel d’entretien se situait tout au bout de la presqu'île. Ces rails transportaient des petits wagons qui allaient jusqu’à l’atelier du barrage, et si nous avons l’impression qu’ils s’enfoncent dans l’eau, c’est tout simplement parce que le niveau de l’eau était beaucoup plus bas à l’époque. En voilà une drôle d’histoire, ce n’est pas du tout ce que l’on aurait pu imaginer de prime abord !

Mais d'où viennent les rails de train de la Confluence ?-2

Merci à Rue89Lyon, à Lyon Confluence et aux Archives de Lyon d’avoir pu nous éclairer sur ces rails d’une autre époque, qui côtoient la modernité contrastante du tout nouveau quartier de la Confluence. Nous espérons que cet article vous aura appris quelque chose, si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de Lyon, découvrez notre sélection d’articles historiques, afin de devenir de vrais guides touristiques ! A très vite pour un nouveau secret d’histoire.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus