Peut-on supprimer les bouchons à Lyon ?

Peut-on supprimer les bouchons à Lyon ?
Actualité Lyonnaise - 04/12/2018 00:00:00

C’est quoi votre ville idéale ? Nous c’est une ville où les Lyonnais ne perdent pas 5 jours et 14h en moyenne dans les bouchons (Tomtom Traffic) !

Le Xème arrondissement lyonnais, arrondissement utopique, thème de notre guide qui sort la semaine prochaine, serait donc un arrondissement sans bouchons !

Lyon, des bouchons chaque jour

Carrefour européen, sur la “dorsale française” Lille-Marseille, les bouchons à Lyon, c’est TOUS les jours ! Que ce soit pendant les grands départs de vacances pour descendre sur la Côte d’Azur ou lors des grands départs des sports d’hiver, Lyon est le passage quasi obligé pour partir en vacances. Et le reste de l’année ce sont les déplacements pendulaires des zones d’habitation vers les zones de travail, qui bouchent la ville.

L’Anneau des Sciences

L’Anneau des Sciences, c’est le nom un peu pompeux pour parler de la déviation de l’A7 et de l’A6. En effet, l’objectif est de requalifier ce qui est aujourd’hui, l’A6 et l’A7, en boulevard. La première décision prise par les autorités fut de limiter la circulation à 70km/h. Bientôt des bus circuleront aussi sur l’autoroute. L’objectif est aussi de bannir les poids lourds. Mais alors, où passeront-ils ? L’idée est de dévier ces véhicules vers l’Est. Pourtant, d’un point de vue écologique, pour beaucoup, cela ne fait que déplacer le problème.

Le déploiement des transports en commun, un effort suffisant ?

L’autre solution dont on parle est la création d’une nouvelle ligne de Métro, le Métro E qui desservirait l’Est Lyonnais à partir de la Presqu’Île. C’est une solution qui semble viable, mais le coût (1,2 milliards d’euros) ne pourra pas complètement être absorbé par les caisses publiques. Le déploiement de cette ligne risque d’être coûteux mais pourrait aussi prendre beaucoup de temps. En effet, la mise en service est prévue pour 2030. Quant on sait que l’objectif de fréquentation journalière est d’avoisiner les 50 000 voyageurs (Lyon Capitale), cela fait autant de personnes qui emprunteront encore les routes pendant 10 ans.

Le doublement des voies à Part-Dieu

Le doublement des voies à Part-Dieu pourrait permettre d’intensifier le trafic ferroviaire régional et de désengorger les routes lyonnaises. Néanmoins, le trafic régional moins lucratif que le trafic des TGV pourrait rapidement être mis de côté. Par exemple, la SNCF a annoncé il y a quelques jours qu’elle allait proposait des OuiGo (TGV à bas prix) entre la Part-Dieu et la Gare de Lyon. À cela pourrait s’ajouter les TGV d’une ligne Lyon-Turin. En résumé, si ces créations sont (le sont-elles vraiment ?) une bonne nouvelle pour le trafic routier au niveau national et européen, elles le sont un peu moins pour la réduction du trafic routier lyonnais.

Et vous, vous rêvez de quel projet pour qu’il n’y ait plus de bouchons à Lyon ?

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus