La Bastille lyonnaise : le château Pierre Scize

La Bastille lyonnaise : le château Pierre Scize
Redécouvrir Lyon - 26 oct. 2019

Un très vieux fort lyonnais

La première forteresse est construite au Xe siècle alors que Lyon est aux mains du royaume de Bourgogne et que l’Église prend un rôle considérable. C’est ensuite au XII et XIIIe siècle que l’archevêque de Lyon Jean de Bellesmains décident d’y construire un château. Cette décision est logique car c’est l’endroit où la colline de Fourvière et la colline de la Croix-Rousse sont le plus proche. Le château est donc construit à flanc de Saône. Il est terminé en 1208 et devient le signe du pouvoir féodal lyonnais. Il fallait monter plus de deux cents marche depuis la Saône pour l’atteindre et s’élevait cinquante mètre au-dessus de la rivière. Surplombant la ville, l’evêque pouvait asseoir sa domination sur la ville et se protéger en cas de rébellion.

Par la suite, lors de toutes les batailles touchant la ville de Lyon, le château jouera un rôle stratégique. Lors de la guerre de cent ans, le château de Pierre Scize viendra compléter les nouveaux remparts construits sur la colline de Fourvière, formant une défense efficace là où la Saône forme un entonnoir. Pendant les guerres qui se succèdent, il est le lieu clé pour faire tomber Lyon. C’est le cas, par exemple, au XVe siècle lors de la bataille lors de la guerre civile qui oppose le roi de France aux seigneurs de son pays et pendant les guerres de religion. 

chateau pierre scize

Crédit : Musée Militaire de Lyon

 

Une des plus grandes prisons du royaume de France

Le château a aussi eu un rôle de prison royale. De nombreux personnages célèbres firent un séjour dans ses cachots. Alors que les baron des Adrets attaque la ville lors des guerres de religion pour la donner aux protestants après un court siège du château, c’est lui, qui, s’y retrouve finalement enfermé quelques années plus tard. En 1593, le duc de Nemours y est fait prisonnier. En 1768, c’est le marquis de Sade qui est emprisonné de les cachots du château Pierre Scize.

pierre scize

 

Le Château Pierre Scize symbole du pouvoir royal détruit à la révolution

Au moment de la révolution, le château est devenu l’équivalent de la Bastille pour Lyon. Symbole du pouvoir monarchique, le peuple récupère le château en 1789. Sous la terreur, la Convention ordonna sa destruction en 1793 ainsi que la majorité des fortifications de la ville. Il est détruit et le rocher le portant sert alors de carrière, c’est pour cela qu’on ne l’en voit plus aucune trace. 

quai pierre scize 

La roche rasée où se trouvait le château Pierre Scize se trouvait plus ou moins en surplomb de l’Homme de la Roche quai Pierre Scize.

homme roche

 

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus