Il a (presque) tout fait dans sa vie, découvrez l’histoire extraordinaire d’Antoine Saint-Exupéry ! - 12/04/2021

Faire un portrait de la vie de Saint-Exupéry ? Et en plus parler de sa ville natale, Lyon ? Tout ça en un seul article ? Houla, il va falloir être concis…

Pilote, poète, romancier, essayiste, journaliste… La vie d’Antoine de Saint-Exupéry a été pleine de rebondissements. Ce dernier figure parmi les Lyonnais les plus connus, alors partons ensemble à la découverte de son histoire extraordinaire !


Sa jeunesse

Né le 29 juin 1900 dans le 2ème arrondissement de Lyon au sein d’une famille aristocratique, Antoine est fasciné par les avions dès son plus jeune âge. Il passe une enfance heureuse, malgré la mort de son père alors qu’il n’a que 4 ans. Élève distrait, il préfère rêver d’aventures et de voyages. Dès 12 ans, il fait son baptême de l’air, à bord d’un avion W2 bis fabriqué à Villeurbanne. Plus tard, il découvre l’écriture, et remporte le prix de narration de son lycée. Il obtient son baccalauréat en 1917, mais échoue au concours de l’Ecole navale.


Sa vie et ses nombreux métiers

En 1919, il s’inscrit en tant qu’auditeur libre en architecture à l’école des beaux-arts. C’est à cette période là qu’il commence à écrire ses premiers poèmes, inspirés par la fin de la guerre, son envie de voyage ou encore Louise de Vilmorin, dont il est épris.

En 1921, il commence son service militaire dans un régiment d’aviation à Strasbourg, puis à Casablanca. En 1923, alors qu’il est affecté au 34ème régiment d’aviation au Bourget, il est victime d’un accident d’avion. Il s’en sort avec un fracture du crâne, et se retrouve démobilisé. Lors de cette période, Louise de Vilmorin rompt leurs fiançailles, et Antoine de Saint-Exupéry occupe des postes qu’il apprécie peu. En parallèle, il commence une Oeuvre en prose intitulée Manon, danseuse.

Il est engagé par la compagnie Latécoère en 1926 pour effectuer le transport du courrier entre Toulouse et Dakar, et publie lors de cette période son premier livre, L’aviateur. Son second roman, Vol de nuit, connaît un très grand succès. Il se marie à Nice en 1931 avec Consuelo Suncin Sandoval de Gómez, une écrivaine et artiste salvadorienne.

En 1932, alors que sa compagnie aérienne traverse une passe difficile, il se consacre progressivement à l’écriture et au journalisme. Il voyage au Viêt Nam, en Espagne, à Moscou, et mène également des missions de pilote d’essai et de raid aérien.

Suite à ses voyages, il écrit le très célèbre Terre des hommes en 1939, récompensé par le prix de l'Académie Française.

Ah, et si même après ça vous trouviez sa vie un peu terne ou bien trop calme, Antoine de Saint-Exupéry a également été un homme de science : il a déposé plus d’une dizaine de brevets d’inventions techniques dans le domaine de l’aviation. Et ce n’est pas tout, il compose également quelques morceaux de violon, et réalise des portraits et caricatures de ses amis.

Lorsque la guerre est déclarée, il sert comme capitaine dans l’Armée de l’air. Il est démobilisé en 1940 après plusieurs missions, et obtient la Croix de guerre. Par la suite, il s’exile quelques années aux Etats-Unis et au Canada, et écrit Pilote de guerre, puis Le Petit Prince, publié à New York puis en France en 1946, à titre posthume. Il intègre en 1943 les forces françaises libres en Algérie pour y effectuer des missions de reconnaissance.

Il disparaît à 44 ans le 31 juillet 1944 lors d’une mission de reconnaissance dans le Sud de la France. On ignore encore la raison de sa disparition : abattu par un chasseur allemand, problème de moteur… Antoine de Saint-Exupéry est reconnu “mort pour la France” en 1948.


Sa renommée à Lyon

Antoine de Saint-Exupéry n’a pas seulement laissé sa trace dans la littérature française et dans le monde de l’aviation ! Lyon, sa ville natale, a rebaptisé l’aéroport et la gare de Satolas en son nom, en hommage à l’écrivain et au pionnier de l’aéropostale.

Un boulevard est également à son nom dans le 9ème arrondissement, ainsi qu’un lycée dans le 4ème arrondissement et une statue sur la place Bellecour.


On espère que vous avez apprécié découvrir ou redécouvrir la vie fabuleuse d’Antoine Saint-Exupéry ! Si vous désirez en apprendre plus sur d’autres lyonnais iconiques, on vous propose notre portrait de André-Marie Ampère
!


Romain

Il a (presque) tout fait dans sa vie, découvrez l’histoire extraordinaire d’Antoine Saint-Exupéry !

Il a (presque) tout fait dans sa vie, découvrez l’histoire extraordinaire d’Antoine Saint-Exupéry !
Redécouvrir Lyon - 12/04/2021 00:00:00

Faire un portrait de la vie de Saint-Exupéry ? Et en plus parler de sa ville natale, Lyon ? Tout ça en un seul article ? Houla, il va falloir être concis…

Pilote, poète, romancier, essayiste, journaliste… La vie d’Antoine de Saint-Exupéry a été pleine de rebondissements. Ce dernier figure parmi les Lyonnais les plus connus, alors partons ensemble à la découverte de son histoire extraordinaire !


Sa jeunesse

Né le 29 juin 1900 dans le 2ème arrondissement de Lyon au sein d’une famille aristocratique, Antoine est fasciné par les avions dès son plus jeune âge. Il passe une enfance heureuse, malgré la mort de son père alors qu’il n’a que 4 ans. Élève distrait, il préfère rêver d’aventures et de voyages. Dès 12 ans, il fait son baptême de l’air, à bord d’un avion W2 bis fabriqué à Villeurbanne. Plus tard, il découvre l’écriture, et remporte le prix de narration de son lycée. Il obtient son baccalauréat en 1917, mais échoue au concours de l’Ecole navale.


Sa vie et ses nombreux métiers

En 1919, il s’inscrit en tant qu’auditeur libre en architecture à l’école des beaux-arts. C’est à cette période là qu’il commence à écrire ses premiers poèmes, inspirés par la fin de la guerre, son envie de voyage ou encore Louise de Vilmorin, dont il est épris.

En 1921, il commence son service militaire dans un régiment d’aviation à Strasbourg, puis à Casablanca. En 1923, alors qu’il est affecté au 34ème régiment d’aviation au Bourget, il est victime d’un accident d’avion. Il s’en sort avec un fracture du crâne, et se retrouve démobilisé. Lors de cette période, Louise de Vilmorin rompt leurs fiançailles, et Antoine de Saint-Exupéry occupe des postes qu’il apprécie peu. En parallèle, il commence une Oeuvre en prose intitulée Manon, danseuse.

Il est engagé par la compagnie Latécoère en 1926 pour effectuer le transport du courrier entre Toulouse et Dakar, et publie lors de cette période son premier livre, L’aviateur. Son second roman, Vol de nuit, connaît un très grand succès. Il se marie à Nice en 1931 avec Consuelo Suncin Sandoval de Gómez, une écrivaine et artiste salvadorienne.

En 1932, alors que sa compagnie aérienne traverse une passe difficile, il se consacre progressivement à l’écriture et au journalisme. Il voyage au Viêt Nam, en Espagne, à Moscou, et mène également des missions de pilote d’essai et de raid aérien.

Suite à ses voyages, il écrit le très célèbre Terre des hommes en 1939, récompensé par le prix de l'Académie Française.

Ah, et si même après ça vous trouviez sa vie un peu terne ou bien trop calme, Antoine de Saint-Exupéry a également été un homme de science : il a déposé plus d’une dizaine de brevets d’inventions techniques dans le domaine de l’aviation. Et ce n’est pas tout, il compose également quelques morceaux de violon, et réalise des portraits et caricatures de ses amis.

Lorsque la guerre est déclarée, il sert comme capitaine dans l’Armée de l’air. Il est démobilisé en 1940 après plusieurs missions, et obtient la Croix de guerre. Par la suite, il s’exile quelques années aux Etats-Unis et au Canada, et écrit Pilote de guerre, puis Le Petit Prince, publié à New York puis en France en 1946, à titre posthume. Il intègre en 1943 les forces françaises libres en Algérie pour y effectuer des missions de reconnaissance.

Il disparaît à 44 ans le 31 juillet 1944 lors d’une mission de reconnaissance dans le Sud de la France. On ignore encore la raison de sa disparition : abattu par un chasseur allemand, problème de moteur… Antoine de Saint-Exupéry est reconnu “mort pour la France” en 1948.


Sa renommée à Lyon

Antoine de Saint-Exupéry n’a pas seulement laissé sa trace dans la littérature française et dans le monde de l’aviation ! Lyon, sa ville natale, a rebaptisé l’aéroport et la gare de Satolas en son nom, en hommage à l’écrivain et au pionnier de l’aéropostale.

Un boulevard est également à son nom dans le 9ème arrondissement, ainsi qu’un lycée dans le 4ème arrondissement et une statue sur la place Bellecour.


On espère que vous avez apprécié découvrir ou redécouvrir la vie fabuleuse d’Antoine Saint-Exupéry ! Si vous désirez en apprendre plus sur d’autres lyonnais iconiques, on vous propose notre portrait de André-Marie Ampère
!


Romain

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus