2020

La porte d'entrée est capricieuse. Moi aussi un peu, car j'veux changer de position. J'veux pas être face au buffet, j'veux pouvoir kiffer la belle gueule de mon mec, moi. En quinze assiettes c'est plié, on n'aura jamais fait aussi vite. Mais croyez-moi c'était un très bon rapport qualité-prix, plus que ça, un gros pétage de bide.

2018

Des sushis, des sushis, plein plein plein de sushis ! On est comme des gamins. On se rue sur la première dizaine d'assiettes qui nous passe sous le nez. On est plutôt satisfaits par les makis et les quelques brochettes mais cela reste très classique. Pour la touche sucrée, le sushi banane chocolat ne nous a pas convaincus. Comme souvent, nos yeux sont bien plus gros que nos ventres. La pile d'assiettes commence à vaciller, c'est un signe. Conclusion : la quantité y est, la qualité moins.

Logo RPPP

« On n’est jamais mieux servi que par soi-même » qu’il me dit. Soit, je me laisse tenter par son histoire de sushis à volonté. Et puis si c’est pas bon, ça me donnera l’occasion de râler. Alors j'y vais et reste bouche bée : les plats défilent, c’est beau à regarder. Un buffet oui, mais version raffinée, du genre tu peux te goinfrer mais avec-classe-svp. « Enfin un japonais où quantité rime avec qualité » qu’il me dit.

Logo RPPP

À vos sabres, prêts, partez ! Avec mon assistante, nous avons le goût de l’aventure : un épique concours d’assiettes au Sushido. Nous pêchons à la ligne ces délicieuses assiettes de makis, de sushis et autres brochettes sur le tapis roulant face à nous. Elles nous donnent le tournis, tout comme cette bière au nom imprononçable que la serveuse vous apportera avec un sourire aussi agréable que le nem chocolat-banane.

Logo RPPP

Quel magnifique défilé ! Sushis, makis et brochettes se déhanchent sur le podium devant moi. Très vite, je tombe sous le charme de la collection automne-hiver couleur saumon. Le clou du spectacle arrive avec le délicieux nem choco-banane qui parade fièrement sous les flashs des photographes. Cette création originale annonce-t-elle une nouvelle tendance au pays du Soleil-Levant ?

2010

Manger japonais est définitivement à la mode. Or, comme toute mode, il y a ceux qui s’y connaissent et ceux qui ne s’y connaissent pas et à qui on peut faire gober n’importe quoi. Chez Sushido on vous fera gober que pour seize euros, on peut manger à volonté des sushis et maki de qualité. Heureusement, les palais amateurs ne s’y méprendront pas et ne s’aventureront pas à tester de grossières contrefaçons.


Adresse

  • 169 Rue Cuvier
  • 69006 Lyon

Horaires

  • Lundi : 12h-14h30 | 19h30-22h30
  • Mardi : 12h-14h30 | 19h30-22h30
  • Mercredi : 12h-14h30 | 19h30-22h30
  • Jeudi : 12h-14h30 | 19h30-22h30
  • Vendredi : 12h-14h30 | 19h30-22h30
  • Samedi : 12h-14h30 | 19h30-22h30
  • Dimanche : Fermé

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus