Restaurant Marguerite

2020

Le décor de cette ancienne villa d'Auguste Lumière est digne du Petit Trianon de Versailles. Distinguée et raffinée, la cuisine est à la hauteur des restaurants Bocuse. Le prix est étonnamment raisonnable pour un tel établissement. Quand Marguerite nous reçoit chez Marie-Antoinette, qu'importe le pain ou la brioche, pas de révolution à l'approche.

2019

Bonjour les gueux, je suis Stéphane Bern, bienvenue dans Secrets d’histoire ! Ce soir, rêvons ensemble à la Villa Winckler, une somptueuse bâtisse bourgeoise du début du XXe siècle. Perle du patrimoine régional, hommage à Marguerite Lumière son ancienne maîtresse de bienséance, cette demeure brille par sa richesse décorative et sa boiserie à la française. Entre modernité et tradition, et ce jusque dans les cuisines, dégustez-y des mets recherchés sans vider votre bourse pour votre plus grande jouissance.

2018

Elle m’aime : un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout. Quand j’étais petit, je jaugeais mes amoureuses en arrachant une par une les pétales des marguerites. Évaluons donc ce restaurant par le même procédé. Je l’aime… Un peu : le service délicat qui nous invite, sourire en coin, à nous « régaler ». Beaucoup : le pavé de de thon façon Rossini. Passionnément : la fraîcheur et le parfum de cette burrata en entrée. À la folie : la beauté de cet hôtel particulier, admirablement rénové.

Insaisissable Marguerite. Elle n'est ni cardinale ni collongearde, souvent dans un entre-deux décevant. Le foie gras est égal à lui-même, pâtissant de l'absence d'un accompagnement qui soulignerait ses mérites. Le quasi de veau est savoureux tandis que le cabillaud me laisse une impression de fadeur. Le Gewurztraminer accompagne tout cela à merveille tandis que le côtes-du-rhône se révèle classique et sans aspérité. Seule l'appréciation du décor n'est pas à nuancer : accueillant, raffiné, enchanteur.

Chère Marguerite, je t’aimeUn peu, pour ton service très professionnel et agréableBeaucoup, pour ta terrasse ombragée et calme au cœur du 8ème arrondissementPassionnément, pour tes langoustines et jeunes concombres grillés à l’huile de verveineÀ la folie, pour ta maison bourgeoise magnifiquement restaurée par Alain Vavro !


Adresse

  • 57 Avenue des Frères Lumière
  • 69008 Lyon

Horaires

  • Lundi : 12h-14h | 19h30-22h
  • Mardi : 12h-14h | 19h30-22h
  • Mercredi : 12h-14h | 19h30-22h
  • Jeudi : 12h-14h | 19h30-22h
  • Vendredi : 12h-14h | 19h-22h30
  • Samedi : 12h-14h | 19h-22h30
  • Dimanche : 12h-14h | 19h30-22h

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus