Musée des Tissus et des Arts Décoratifs

2020

Le Musée des Tissus ne raconte pas seulement l'histoire des tissus à Lyon. Les tapisseries des Gobelins et les soies lyonnaises côtoient les costumes modernes que l'on pourrait retrouver dans une fashion week tokyoïte. Le thème du musée semble ennuyeux à mourir, mais promis, vous ne serez pas dissus.

2019

Entrez dans cet hôtel particulier du XVIIIe siècle pour un dimanche après-midi au musée des Tissus. Une salle, un thème, une pièce maîtresse, me voilà invité à une promenade dans l’univers du textile et de la soie. Robes à la française, nus féminins, lamés or et argent, œillets, haute couture, j’ai un aperçu de la richesse inestimable des œuvres conservées. Mon dimanche après-midi est passé trop vite.

2018

Que reste-t-il de ces canuts qui ont bâti l'histoire de notre ville ? Entrez donc dans cette demeure aux allures versaillaises pour le découvrir. De larges laizes de soie jaillissent du sol et recouvrent ces murs qui renferment les merveilles de la ville. Un calme ambiant s'empare des grandes pièces où sont exposés objets d'époque et meubles d'antan. Le temps d'une visite, nous sommes ramenés cent ans en arrière, pour vivre au temps où Lyon rayonnait davantage de ses soieries que de ses bouchons.

Logo RPPP

Qui aurait cru qu’une visite au Musée des Tissus et des Arts Décoratifs me ferait voyager dans le temps ? Les récits sur Jean Revel, le « Raphaël de la Fabrique », me font prendre conscience du rayonnement de la soierie lyonnaise à travers l’histoire. Je reste coi devant la grandeur et la finesse des drapés des canuts. Une chose est sûre, c’est le cœur du patrimoine lyonnais qui bat au 34, rue de la Charité. Battons-nous maintenant pour que cette institution perdure.

Logo RPPP

Passez le grand portail noir, pénétrez dans la cour de l'hôtel particulier et venez à la rencontre du savoir-faire, à la rencontre de l'histoire, à la rencontre de Lyon. Traversez les salles du musée : vous avez rendez-vous avec les Canuts. Ces ouvriers travaillaient pour la « fabrique », l'industrie de la soie. Leurs créations habillaient les cours d'Europe et firent la richesse de la ville. Les tissus sont un art, ce musée leur rend hommage.

Logo RPPP

Un après-midi au Musée des Tissus, c’est un peu comme un voyage dans le temps. Au cour de la visite, on se prend tour à tour pour une marquise du XVIIIème corsetée dans cette robe à panier d’époque ou pour un prince perse enveloppé dans des étoffes richement ornementées. Enfin, on s'imagine être une dame à la Cour Impériale de Napoléon dans cette robe empire étonnamment bien conservée. En l’espace de quelques heures, c’est ainsi plus de quatre siècles d’Histoire que ce lieu raconte à travers ses tissus.

Logo RPPP

Je pose un pied dans l’enceinte du musée et le temps s’arrête. Les salles sont grandioses. Elles mettent parfaitement en valeur les tissus et les objets du quotidien d’antan. Kaftans de Perse, tapis orientaux et robes du XIXe siècle me passionnent dans ce calme et cette quiétude. Je me prends à rêver d’une vie de princesse devant les scènes d’ambiance où les décors s’animent. Je ne peux que recommander ces deux heures passées à l’écart du tourbillon de la vi(ll)e.

Logo RPPP

Au cœur de la frénétique Presqu’île se trouve un lieu magique où le temps est suspendu. On oublie l’empressement, les maux urbains, et on jouit des merveilles que cachent ces deux musées. En déambulant dans cette magnifique bâtisse, on s’imagine vivre au XVIIe siècle, quand les maîtres de maison revêtaient des toilettes brodées de fil d’or et soupaient dans des assiettes en argent. Un voyage dans le temps incontournable !

2010

Tissus d’Orient et d’Occident se rencontrent à l’Hôtel Villeroy sans se froisser. Pendues par des crochets, les pièces de soie tapissent les murs. Etoffes et costumes persans ont survécu aux siècles sans se faire épingler. Les teintes de couleurs s’emmaillent pour donner des motifs : point de contrefaçon, que des créations. Les tapisseries sont exposées dans le revers du musée pour décorer chambres ou salons. Quels secrets recèlent ces tissus ? Motus et bouche cousue.

L'établissement s'exprime

L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Avis & recommandations


Adresse

  • 34 Rue de la Charité
  • 69002 Lyon

Horaires

  • Lun : Fermé
  • Mar : 10h-18h
  • Mer : 10h-18h
  • Jeu : 10h-18h
  • Ven : 10h-18h
  • Sam : 10h-18h
  • Dim : 10h-18h

suggestions

JS Musique
JS Musique

Loisirs

Grumo
Grumo

Manger

Pétillance
Pétillance

Bien-être

Musée des Tissus et des Arts Décoratifs

2020

Le Musée des Tissus ne raconte pas seulement l'histoire des tissus à Lyon. Les tapisseries des Gobelins et les soies lyonnaises côtoient les costumes modernes que l'on pourrait retrouver dans une fashion week tokyoïte. Le thème du musée semble ennuyeux à mourir, mais promis, vous ne serez pas dissus.

2019

Entrez dans cet hôtel particulier du XVIIIe siècle pour un dimanche après-midi au musée des Tissus. Une salle, un thème, une pièce maîtresse, me voilà invité à une promenade dans l’univers du textile et de la soie. Robes à la française, nus féminins, lamés or et argent, œillets, haute couture, j’ai un aperçu de la richesse inestimable des œuvres conservées. Mon dimanche après-midi est passé trop vite.

2018

Que reste-t-il de ces canuts qui ont bâti l'histoire de notre ville ? Entrez donc dans cette demeure aux allures versaillaises pour le découvrir. De larges laizes de soie jaillissent du sol et recouvrent ces murs qui renferment les merveilles de la ville. Un calme ambiant s'empare des grandes pièces où sont exposés objets d'époque et meubles d'antan. Le temps d'une visite, nous sommes ramenés cent ans en arrière, pour vivre au temps où Lyon rayonnait davantage de ses soieries que de ses bouchons.

Logo RPPP

Qui aurait cru qu’une visite au Musée des Tissus et des Arts Décoratifs me ferait voyager dans le temps ? Les récits sur Jean Revel, le « Raphaël de la Fabrique », me font prendre conscience du rayonnement de la soierie lyonnaise à travers l’histoire. Je reste coi devant la grandeur et la finesse des drapés des canuts. Une chose est sûre, c’est le cœur du patrimoine lyonnais qui bat au 34, rue de la Charité. Battons-nous maintenant pour que cette institution perdure.

Logo RPPP

Passez le grand portail noir, pénétrez dans la cour de l'hôtel particulier et venez à la rencontre du savoir-faire, à la rencontre de l'histoire, à la rencontre de Lyon. Traversez les salles du musée : vous avez rendez-vous avec les Canuts. Ces ouvriers travaillaient pour la « fabrique », l'industrie de la soie. Leurs créations habillaient les cours d'Europe et firent la richesse de la ville. Les tissus sont un art, ce musée leur rend hommage.

Logo RPPP

Un après-midi au Musée des Tissus, c’est un peu comme un voyage dans le temps. Au cour de la visite, on se prend tour à tour pour une marquise du XVIIIème corsetée dans cette robe à panier d’époque ou pour un prince perse enveloppé dans des étoffes richement ornementées. Enfin, on s'imagine être une dame à la Cour Impériale de Napoléon dans cette robe empire étonnamment bien conservée. En l’espace de quelques heures, c’est ainsi plus de quatre siècles d’Histoire que ce lieu raconte à travers ses tissus.

Logo RPPP

Je pose un pied dans l’enceinte du musée et le temps s’arrête. Les salles sont grandioses. Elles mettent parfaitement en valeur les tissus et les objets du quotidien d’antan. Kaftans de Perse, tapis orientaux et robes du XIXe siècle me passionnent dans ce calme et cette quiétude. Je me prends à rêver d’une vie de princesse devant les scènes d’ambiance où les décors s’animent. Je ne peux que recommander ces deux heures passées à l’écart du tourbillon de la vi(ll)e.

Logo RPPP

Au cœur de la frénétique Presqu’île se trouve un lieu magique où le temps est suspendu. On oublie l’empressement, les maux urbains, et on jouit des merveilles que cachent ces deux musées. En déambulant dans cette magnifique bâtisse, on s’imagine vivre au XVIIe siècle, quand les maîtres de maison revêtaient des toilettes brodées de fil d’or et soupaient dans des assiettes en argent. Un voyage dans le temps incontournable !

2010

Tissus d’Orient et d’Occident se rencontrent à l’Hôtel Villeroy sans se froisser. Pendues par des crochets, les pièces de soie tapissent les murs. Etoffes et costumes persans ont survécu aux siècles sans se faire épingler. Les teintes de couleurs s’emmaillent pour donner des motifs : point de contrefaçon, que des créations. Les tapisseries sont exposées dans le revers du musée pour décorer chambres ou salons. Quels secrets recèlent ces tissus ? Motus et bouche cousue.


Adresse

  • 34 Rue de la Charité
  • 69002 Lyon

Horaires

  • Lun : Fermé
  • Mar : 10h-18h
  • Mer : 10h-18h
  • Jeu : 10h-18h
  • Ven : 10h-18h
  • Sam : 10h-18h
  • Dim : 10h-18h

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Suggestions

JS Musique
JS Musique

Loisirs

Grumo
Grumo

Manger

Pétillance
Pétillance

Bien-être

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus