Musée des Automates

2020

Dans ce musée, je regarde inlassablement les pantins qui répètent les mêmes gestes en boucle pour raconter Peter Pan ou encore les Misérables. J'ai l'impression de me revoir gamin lorsque mes parents m'amenaient admirer les mises en scène des vitrines des Galeries Lafayette à Noël. La prochaine fois, je les amènerai avec moi et je suis sûr que ça leur plaira !

Logo RPPP

Ici, la visite démarre par quelques secrets de fabrication. Les automates sont parfois un peu poussiéreux et mal finis, mais vaille que vaille, la magie opère. Le bruit de la mécanique de ces 250 figurines résonne tel un mantra. Grâce aux panneaux explicatifs, je sais enfin de quoi parle La Flûte Enchantée et l'univers de Guignol n'a plus de secret pour moi. Une sortie sympa si l'on a une heure à tuer dans le Vieux-Lyon ou ses petits neveux à distraire le temps d'un après-midi.

Logo RPPP

Entre le dernier iPad Nano et un livre de Victor Hugo, les gamins ont vite choisi de nos jours ! Parent en 2017 : soit mes enfants seront ignorants soit je les emmène au Musées des Automates. Là-bas, ils pourront naviguer avec le Capitaine Némo, jouer aux cartes avec les joueurs de Cézanne, danser avec Esméralda et trembler devant Garguantua. Qui n'a jamais rêvé de jouer à cache-cache avec la Fée Clochette ? De quoi leur faire aimer la littérature !

2016

Aujourd’hui est un grand jour : on m’a confié mon petit-fils de cinq ans pour la journée. Mon objectif : qu’il s’amuse, et moi aussi ! Direction le musée des automates où il redécouvre avec joie Peter Pan, Pinocchio et ses personnages préférés autour d’un jeu de piste adapté à son âge. Je m’amuse pour ma part à retrouver ces personnages mécaniques infatigables qui donnaient auparavant vie à nos vitrines. Le prix peut paraître élevé, mais pour mon petit-fils, tout est permis.

Logo RPPP

À l’école, mes matières préférées étaient la littérature et l’histoire, mais mes professeurs avaient bien des difficultés à me captiver. Un jour, l’un d’eux m’a emmené au Musée des automates. En vitrine, rue Saint-Georges, une pression sur un bouton me permettait d’animer tout un univers. À l’intérieur, j’errais du Moyen Âge jusqu’à la révolution industrielle : de Quasimodo aux canuts. Conquis, je ressortais le sourire aux lèvres : ces automates avaient réussi à redonner vie à ces lointaines époques.

Logo RPPP

De la vitrine extérieure du musée des automates, j’aperçois des petits bonshommes qui m’invitent dans l’univers d’Alice au Pays des Merveilles. Je décide d’entrer dans le musée plutôt que de tomber dans le terrier du lapin blanc. Ici, les étranges créatures du roman de Lewis Carroll font place à des personnages qui nous content des histoires. Du travail des Canuts aux pitreries de Guignol, laissons-nous emporter dans ce monde mécanique pour petits et grands.

Logo RPPP

Le Capitaine Nemo m’entraîne 20 000 lieues sous les mers. Là, j’observe : Peter Pan se moque de Crochet, Quasimodo fait les gros yeux à Frollo et Pinocchio rit au nez de Geppetto. Plus loin, Gargantua, courbatu, ignore le travail acharné des paysans lyonnais tout en ouvrant une large bouche afin de laisser passer la cuillère de son enfourneur de moutarde. Je remonte à la surface et prends conscience de ma respiration quasi mécanique. J’ai vu des objets animés, mais qui est l’automate ?

L'établissement s'exprime

L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Avis & recommandations


Adresse

  • 100 Rue Saint-Georges
  • 69005 Lyon

Horaires

  • Lun : 14h-18h
  • Mar : 14h-18h
  • Mer : 14h-18h
  • Jeu : 14h-18h
  • Ven : 14h-18h
  • Sam : 14h-18h
  • Dim : 14h-18h

suggestions

Meza
Meza

Manger

O'Hasard
O'Hasard

Manger

Lili sur les pavés
Lili sur les pavés

Bien-être

2020

Dans ce musée, je regarde inlassablement les pantins qui répètent les mêmes gestes en boucle pour raconter Peter Pan ou encore les Misérables. J'ai l'impression de me revoir gamin lorsque mes parents m'amenaient admirer les mises en scène des vitrines des Galeries Lafayette à Noël. La prochaine fois, je les amènerai avec moi et je suis sûr que ça leur plaira !

Logo RPPP

Ici, la visite démarre par quelques secrets de fabrication. Les automates sont parfois un peu poussiéreux et mal finis, mais vaille que vaille, la magie opère. Le bruit de la mécanique de ces 250 figurines résonne tel un mantra. Grâce aux panneaux explicatifs, je sais enfin de quoi parle La Flûte Enchantée et l'univers de Guignol n'a plus de secret pour moi. Une sortie sympa si l'on a une heure à tuer dans le Vieux-Lyon ou ses petits neveux à distraire le temps d'un après-midi.

Logo RPPP

Entre le dernier iPad Nano et un livre de Victor Hugo, les gamins ont vite choisi de nos jours ! Parent en 2017 : soit mes enfants seront ignorants soit je les emmène au Musées des Automates. Là-bas, ils pourront naviguer avec le Capitaine Némo, jouer aux cartes avec les joueurs de Cézanne, danser avec Esméralda et trembler devant Garguantua. Qui n'a jamais rêvé de jouer à cache-cache avec la Fée Clochette ? De quoi leur faire aimer la littérature !

2016

Aujourd’hui est un grand jour : on m’a confié mon petit-fils de cinq ans pour la journée. Mon objectif : qu’il s’amuse, et moi aussi ! Direction le musée des automates où il redécouvre avec joie Peter Pan, Pinocchio et ses personnages préférés autour d’un jeu de piste adapté à son âge. Je m’amuse pour ma part à retrouver ces personnages mécaniques infatigables qui donnaient auparavant vie à nos vitrines. Le prix peut paraître élevé, mais pour mon petit-fils, tout est permis.

Logo RPPP

À l’école, mes matières préférées étaient la littérature et l’histoire, mais mes professeurs avaient bien des difficultés à me captiver. Un jour, l’un d’eux m’a emmené au Musée des automates. En vitrine, rue Saint-Georges, une pression sur un bouton me permettait d’animer tout un univers. À l’intérieur, j’errais du Moyen Âge jusqu’à la révolution industrielle : de Quasimodo aux canuts. Conquis, je ressortais le sourire aux lèvres : ces automates avaient réussi à redonner vie à ces lointaines époques.

Logo RPPP

De la vitrine extérieure du musée des automates, j’aperçois des petits bonshommes qui m’invitent dans l’univers d’Alice au Pays des Merveilles. Je décide d’entrer dans le musée plutôt que de tomber dans le terrier du lapin blanc. Ici, les étranges créatures du roman de Lewis Carroll font place à des personnages qui nous content des histoires. Du travail des Canuts aux pitreries de Guignol, laissons-nous emporter dans ce monde mécanique pour petits et grands.

Logo RPPP

Le Capitaine Nemo m’entraîne 20 000 lieues sous les mers. Là, j’observe : Peter Pan se moque de Crochet, Quasimodo fait les gros yeux à Frollo et Pinocchio rit au nez de Geppetto. Plus loin, Gargantua, courbatu, ignore le travail acharné des paysans lyonnais tout en ouvrant une large bouche afin de laisser passer la cuillère de son enfourneur de moutarde. Je remonte à la surface et prends conscience de ma respiration quasi mécanique. J’ai vu des objets animés, mais qui est l’automate ?


Adresse

  • 100 Rue Saint-Georges
  • 69005 Lyon

Horaires

  • Lun : 14h-18h
  • Mar : 14h-18h
  • Mer : 14h-18h
  • Jeu : 14h-18h
  • Ven : 14h-18h
  • Sam : 14h-18h
  • Dim : 14h-18h

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Suggestions

Meza
Meza

Manger

O'Hasard
O'Hasard

Manger

Lili sur les pavés
Lili sur les pavés

Bien-être

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus