2020

« Bonjour Madame. », « Bonjour Monsieur. ». La Mère Brazier peut être fière de la façon dont ses clients sont bichonnés. « Merci Madame. », « Merci Monsieur. ». Elle peut se réjouir également de la manière dont les classiques de la maison sont revisités. « Au revoir Madame. », « Au revoir Monsieur. ». Quatre heures de folies gustatives pour un ventre bien gonflé et deux étoiles dans les yeux.

2019

Mère Brazier, vos pains de brochet croustillants me font mourir d’amour. Vos foies gras au cœur d’artichaut n°12, mère Brazier mourir d’amour me font. Mourir d’amour vos Paris-Brest me font, Mère Brazier. D’amour vos madeleines me font, Mère Brazier, mourir. Mère vos bons plats me font mourir Brazier d’amour.

2018

La Mère Brazier est à la cuisine lyonnaise ce que Victor Hugo est à la littérature française : un mythe indétrônable. Dans cet antre de la tradition lyonnaise, pas un faux pas et ce, du service impeccable à la ribambelle de plats plus exquis les uns que les autres. On nous sert un pâté en croûte au foie gras, puis un pain de brochet aux écrevisses et une pomme de ris de veau et homard. Victor a dit « le bonheur est parfois caché dans l’inconnu ». Mon inconnue à moi, c'était la Mère Brazier.

2017

« L'ardente Brazier » comme l'appelait Prévert, est l'une de ces femmes à avoir marqué l'histoire gastronomique. Ironie du sort, c'est un homme, Mathieu Viannay, qui perpétue aujourd'hui la tradition. L'institution mêle avec brio recettes classiques et idées plus osées : « simple » pâté en croûte, pigeon rôti au jus de Calvados ou long chariot de fromages. Le maître d'hôtel et son sommelier nous entourent comme de vrais conseillers malgré notre jeune âge. Dans un cadre solennel, tout le monde ici est servi à merveille !

2015

Bien avant Bocuse et Têtedoie, il y avait la Mère Brazier. Du haut de ses trois étoiles, elle dominait la gastronomie lyonnaise. Aujourd’hui tenue par Mathieu Viannay, l'institution a su se renouveler sans perdre une once de sa superbe. Les produits nobles comme le foie gras et le homard sont ici transformés et sublimés avec génie et élégance, pour le plus grand plaisir des gourmets. Pas de doute, de sa rue Royale, La Mère Brazier assume parfaitement son rôle de matriarche de la gastronomie lyonnaise.


Adresse

  • 12 Rue Royale
  • 69001 Lyon

Horaires

  • Lundi : 12h-13h30 | 20h-21h30
  • Mardi : 12h-13h30 | 20h-21h30
  • Mercredi : 12h-13h30 | 20h-21h30
  • Jeudi : 12h-13h30 | 20h-21h30
  • Vendredi : 12h-13h30 | 20h-21h30
  • Samedi : Fermé
  • Dimanche : Fermé
Logo Uber Eats

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus