2020

Bien loin des rues de Bangkok, mon pad thaï n’en est pas moins goûteux ! Je m'y croirais presque tant c'est délicieux, c'était sans compter sur la taille des portions, qui m'a vite fait revenir à la réalité.

2019

Siméon le papillon et Nicolas le Siamois ne savaientpas quoi faire de leur soirée. Avec leur copine Margotl’escargot, ils dégustèrent le plat préféré de Bellela coccinelle : une salade thaï bien épicée. Ravis de cettepremière étape, il apprécièrent par la suite un délicieux riz sautéparfaitement assaisonné. Comme ils étaient gourmands, ils finirentpar un fondant au chocolat bien pimenté. C’est délicieux, pas besoinde chercher la petite bête.

2018

Mon vol AF166 vient d’atterrir aux Petits Siamois. Je reconnais les ornements thaïs traditionnels sur les murs et suis un peu surpris de voir une représentation de Ganesh : ils sont hindous en Thaïlande ? Peu importe, le doute est dissipé par le panang curry dont je regrette de ne pas avoir commandé une deuxième assiette. Le riz sauté est relevé à souhait, comme ceux qu’on peut consommer dans les ruelles de Bangkok. Il faut que je calme ma bouche en feu, les desserts au thé vert feront l’affaire.

Logo RPPP

Le tartare de bœuf thaï fait honneur aux plats les plus épicés de la province de Petchaburi, c'est dire ! Mais pour prendre le cap de Chiang Maï, rien de mieux qu'une petite asahi. Le canard à la rouille m'attend la pâte levée dans un décor magnifique qui me rappelle les plus chics rooftops de la terre siamoise... Un combo parfait mais un poil trop salé à mon goût : la note, pas les plats.

Logo RPPP

Je me rends aux Petits Siamois pour mon premier match de boxe thaï. Le ring est traditionnel, hospitalier. Mais mon combat se jouera en terrasse. Dès l’entrée, je sais mon duel perdu d’avance. L’assiette du chapardeur : irrésistible. J’encaisse une tamarinade de Saint-Jacques et je vais au tapis. Une bonne Singha, bière traditionnelle et je repars au charbon. Je goûte alors au pa-neang de porc boisé : cette merveille m’envoie au septième ciel. Décidément en Thaïlande la cuisine c’est mieux que la boxe !

Logo RPPP

Je me rends aux Petits Siamois pour mon premier match de boxe thaï. Le ring est traditionnel, hospitalier. Mais mon combat se jouera en terrasse. Dès l’entrée, je sais mon duel perdu d’avance. L’assiette du chapardeur : irrésistible. J’encaisse une tamarinade de Saint-Jacques et je vais au tapis. Une bonne Singha, bière traditionnelle et je repars au charbon. Je goûte alors au pa-neang de porc boisé : cette merveille m’envoie au septième ciel. Décidément en Thaïlande la cuisine c’est mieux que la boxe !


Adresse

  • 16 Rue Palais Grillet
  • 69002 Lyon

Horaires

  • Lundi : 12h-14h
  • Mardi : 12h-14h
  • Mercredi : 12h-14h | 19h30-22h
  • Jeudi : 12h-14h | 19h30-22h30
  • Vendredi : 12h-14h | 19h30-22h30
  • Samedi : 12h-14h | 19h30-22h30
  • Dimanche : Fermé
Logo Uber Eats

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus