Les Adrets

Note du Petit Paumé

4,25 / 5

Fermé aujourd'hui

Rue du Bœuf, il y a quelques petits étoilés : Jérémy Galvan, Au 14 Février et Les Loges. Passez votre chemin et ne vous adrêtez qu'aux Adrets.

2019

Je traboulais, rue du Bœuf, quand soudain la faim me prend. Las de ma balade, mais résolu à trabouler, je tombe sur les Adrets. Bingo ! Un restaurant dans une traboule. La déco rustique, les poutres apparentes et les tableaux accrochés aux murs ne me laissent pas de marbre. On est bien dans un bouchon mais le jeune chef aux commandes dépoussière la tradition. Délicieuse est ma canette, tout comme l’andouillette « Bobosse » à la ficelle qu’a pris ma poulette.

2018

Saint-Jean, toi et moi c'est fini, je te quitte pour une autre : la rue du Bœuf. Tu peux garder tes attrape-touristes. Qu'est-ce qu'elle a de plus que toi ? Les Adrets pardi ! Tout le savoir-faire que tu n'as pas : andouillettes, quenelles de brochet et autres fins mets lyonnais cuisinés à la perfection. Elle me régale quand toi tu m'étouffes. Elle me reçoit avec passion et savoir-faire quand toi tu m'expédies. C'est le début d'une longue histoire d'amour.

2015

Ce restaurant aux allures de bouchon traditionnel abrite une cuisine plutôt innovante. Tout commence avec un œuf poché délicatement enrobé d’une sauce aux cèpes. Les serveuses – courant énergiquement dans l’étroite et longue pièce aux nombreuses tables – nous portent un sorbet coloré et s’amusent à nous en faire deviner les saveurs : c'est leur trou normand. Je prends plaisir à déguster les noix de Saint-Jacques au lard et termine sur un délicieux fondant. Le repas s'achève et son souvenir demeure.

2014

Un restaurant du Vieux Lyon à deux pas de la rue Saint-Jean, une devanture traditionnelle et une salle aux airs de traboule, tout cela a de quoi effrayer tout Petit Paumé fuyant les touristes. Et pourtant ! Les plats se succèdent et le constat est le même : c’est fin, créatif, excellent. De la gastronomie très abordable. Petit bémol : aucun conseil sur le vin n’est donné. On a choisi le millésime un peu au pif finalement, heureusement qu’on a le nez creux…

Ce soir, les French businessmen conduisent leurs clients anglais aux Adrets. La gastronomie made in France est à elle seule un bon moyen de conclure. En entrée, les invités cèdent à la savoureuse assiette de l’indécis, et reconnaissent l’onctuosité du navarin de homard. No comment pour la carte des vins qui fait l’unanimité. A l’issue des pourparlers, un accord est enfin trouvé autour de ces tables rustiques et élégantes : French gastronomie is so delicious ! Ils finiront bien par le dire : vive la France.


Adresse

  • 30 Rue du Boeuf
  • 69005 Lyon

Horaires

  • Lundi : 12h-13h30 | 19h45-21h30
  • Mardi : 12h-13h30 | 19h45-21h30
  • Mercredi : 12h-13h30 | 19h45-21h30
  • Jeudi : 12h-13h30 | 19h45-21h30
  • Vendredi : 12h-13h30 | 19h45-21h30
  • Samedi : Fermé
  • Dimanche : Fermé

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus