Logo RPPP

Coupé du bruit de la ville, accueilli avec malice et humour, servi avec simplicité. Comment ne pas tomber sous le charme de ce bon vivant et de sa cuisine traditionnelle authentique ? Restaurateur depuis plus de trente ans, Philippe en a des histoires à raconter sur son île. Celle de Joseph Bocuse et du Mont Corbier vaut le détour. Un vrai pot d'air frais !

Logo RPPP

Citadine hyperactive à la poursuite du temps perdu, je trouve enfin ma tranquillité dans les petites ruelles de l’Île Barbe. Je n’ai besoin de rien d’autre que d’une petite cave en pierre à la lumière voilée, d’un plat mitonné avec amour comme ceux dégustés le dimanche en famille et d’un verre de vin parfaitement associé.

Logo RPPP

Ô toi le trésor de mes voyages, on te disait loin de mon centre-ville lyonnais, caché sur une île isolée. Alors, valeureux, je pris la route pour te retrouver. À peine arrivé, l'aventure commença. Je goûtai le foie gras mi-cuit, exquis. Puis, je choisis la succulente poire de bœuf et sa sauce au saint-marcellin, divin. Je me reposai enfin avec mes compagnons entre ses murs de pierre, heureux. Ça y est, j'ai savouré le trésor secret, le Porte-Pot que jalousement je garderai.

Logo RPPP

« Cachez la chaussette quelque part, je l’ai frottée contre de la truffe, John la trouvera. » Le restaurant est à la hauteur du maître et de son chien truffier : déjanté. On prend l’apéro dans de gros fauteuils verts, John à nos pieds. La cuisine est traditionnelle mais détonne par sa maîtrise. Le foie gras maison fond sous la langue, le tartare de bœuf ne disparaît pas derrière un assaisonnement trop chargé et le vin se mêle à la perfection à la viande et au poisson. Et John l’a trouvée, la chaussette.

Logo RPPP

Quand Dionysos est éreinté par ses excès, il trouve refuge au Porte Pot de l’Île Barbe. La sérénité du lieu lui fait oublier ses frasques divines. Il se repent alors dans ce royaume du vin. Bon vivant, ce Dieu raffole des produits du terroir, classiques mais toujours de qualité, comme le magret de canard ou le fondant aux marrons. Cerise sur le fondant, les conseils passionnés sur le vin sont à la hauteur de ses habitudes divines !

Logo RPPP

Avant de raccrocher le tablier, on a bien souvent envie de s’accorder un dernier petit plaisir. C’est ce que Philippe a fait. Comme ce cuisinier affectionne particulièrement le vin, il a décidé d’ouvrir un restaurant orienté autour de la sacro-sainte boisson avant de prendre sa retraite. La carte des plats est volontairement réduite, mais elle propose des mets pour le moins singuliers comme la tête de veau. En plus, il est marrant le Phiphi. Alors forcément, ça nous plaît.

Logo RPPP

Giscard appréciait la quiche lorraine, Mitterrand le gigot d’agneau. Sarkozy estime les macaronis et Hollande la mousse au chocolat. Mais aucun d’entre eux ne se sentirait autant à sa place que Chirac au Porte-Pot. La tête de veau, arrosée d’un petit Crès-Ricard sorti du fond de la cave, il l’aurait sans doute bien aimée. Dans le cadre franchouillard de cette belle cave à vin, on mange à la lumière de remarquables lampes en verre brut. C'est bien meilleur que les plats de Maman !


Adresse

  • 5 Grande Rue de St Rambert
  • 69009 Lyon

Horaires

  • Lundi : 12h-14h
  • Mardi : 12h-14h | 19h30-22h30
  • Mercredi : 12h-14h | 19h30-22h30
  • Jeudi : 12h-14h | 19h30-22h30
  • Vendredi : 12h-14h | 19h30-22h30
  • Samedi : 19h30-22h30
  • Dimanche : Fermé
Logo Uber Eats

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus