Le Musée

Ce musée est authentique. L’entrée se fait par la traboule. Les expositions y sont temporaires car le menu change tous les jours. Il y a une belle collection de plats traditionnels, que le conservateur Luc vient vous présenter en personne. Je recommande la visite !

Salade de pleurottes, tablier de sapeurs, qu’nelle, joues de porc et compagnie...Si ce repas devait être le dernier, alors je pourrais mourir au Musée.

Prenez donc la traboule et pénétrez dans un haut lieu de la cuisine lyonnaise et de ses bouchons. Le Musée ce n'est pas un simple restaurant, c'est presque un lieu de rencontre où les tables sont collées. On serait tenté de voler le pâté de tête persillé de son voisin ou son saucisson brioché ou sa souris d'agneau ou son andouillette de Bobosse ou même tout le menu. Mais en réalité, nul besoin de larcin tant les assiettes sont copieuses : un bouchon pour les puristes, pas pour les touristes.

Plus qu'un musée, ce sont des cabinets de curiosités culinaires que Luc Minaire, le gérant de ce restaurant nous laisse entrevoir. Au bout d'une traboule, les festivités battent leur plein. Les serveurs placent, commandent et servent au rythme du conservateur qui, tel un artiste, vous énonce de manière théâtrale ses plats bien lyonnais : une verdoyante salade de pleurotes, un délicieux coq au vin rouge ou une langoustine fraîche à la bisque de homard. Une exposition riche en goûts et haute en couleurs !

Ce soir, c’est avec impatience que je vais découvrir la collection de mon ami Luc. Je suis un privilégié : j'entre dans l’univers du bouchon avec le meilleur des guides. Ici pas de menu, notre hôte sait nous narrer la cuisine lyonnaise comme personne. Mon voisin me conseille le prodigieux poulet au vinaigre accompagné de son mémorable gratin. Le parcours gastronomique terminé, c’est avec plaisir que je suis le patron dans les traboules où il nous transmet toute sa passion pour l’histoire de Lyon.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Lyon sans jamais oser le demander, tout est là ! Le patron, ancien boulanger et bon vivant, vous concocte des plats traditionnels lyonnais selon les règles de la vieille école. Après les incontournables quenelles de brochet, salade de pleurotes et tarte à la praline, embarquez avec le patron pour une visite d'une traboule pétrie d’histoire !

Le rôle d’un musée est de transmettre une culture, quelle qu’elle soit. À Lyon, capitale de la gastronomie française, vivier de grands chefs, rien de plus logique que de confier ce rôle de porte-étendard à un restaurant. Le Musée, bouchon lyonnais par excellence, ni cher ni prétentieux, travaille le gras tout en finesse pour satisfaire les connaisseurs et convaincre les sceptiques. Luc, le chef, autodidacte à l’esprit vif et à la langue bien pendue, sera votre guide pour cette visite d’exception.

S’il existait une muse de la gastronomie, elle aurait sûrement disputé aux neuf autres l’honneur d’avoir inspiré le Musée. Ainsi notre hôte s’est-il d'abord fait conteur en nous récitant une litanie de plats. La joue de porc, qui nous a mis la larme à l’œil, et la « q’nelle » de brochet témoignent de la qualité de sa cuisine. Calliope lui a donné l’éloquence et Clio le savoir historique pour présenter Lyon dans un discours inimitable, truffé d’anecdotes sur la ville. Quelle adresse !


Adresse

  • 2 Rue des Forces
  • 69002 Lyon

Horaires

  • Lundi : Fermé
  • Mardi : 12h-14h | 19h30-21h30
  • Mercredi : 12h-14h | 19h30-21h30
  • Jeudi : 12h-14h | 19h30-21h30
  • Vendredi : 12h-14h | 19h30-21h30
  • Samedi : 12h-14h
  • Dimanche : Fermé

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Avis & recommandations

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus