La Gargotte

Logo RPPP

Gargote : n.f. Restaurant où l'on mange à bas prix une mauvaise nourriture. La Gargotte : antonyme d'une réelle gargote. Les plats sont au contraire délicats, originaux et très bien présentés. On aime ce second degré qui reflète l'esprit du patron Ivan, un sacré personnage.

2019

En face de la Mère Brazier, ce restaurant pourrait pâlir. Pourtant, dès l'entrée, la charlotte au saumon irradie. Au moment du plat, le paleron de bœuf se révèle être aussi polychrome que fondant. En dessert, le macaron citron basilique accompagné de fraises se révèle biggaré et sapide. C'est tout un menu irisé qui se présente aux yeux du client. Pas étonnant quand on sait que le chef, Ivan, est aussi peintre.

Logo RPPP

Anna Wintour, c'est moi. Quel bonheur de retrouver mon petit chéri Ivan, ex mannequin, frère spirituel de Claudia Schiffer et chef du restaurant. La collection 2018 est pas mal mais ressemble un peu trop à celle de 2017. Les accompagnements défilent et se ressemblent. Heureusement qu'Ivan est un petit audacieux, il mélange les couleurs, les formes et les saveurs. Il prend des risques et j'aime ça, son magret de canard à l'orange et aux fruits exotiques, je n'en ai fait qu'une bouchée, grrr !

Logo RPPP

Vous connaissez Ivan le Terrible ? Non pas celui des bouquins, celui de la Gargotte ! A l’inverse du conquérant, notre Ivan national est un véritable dictateur du bon goût, de la finesse et de la créativité. Comme il aime à dire, il cuisine par amour et par générosité. C'est vrai que les piquillos farcis au chèvre ou la poitrine de cochon braisée au yuzu et combava lui donnent entièrement raison. A tel point que l'on n'en ressort pas indemne...

Logo RPPP

Si Ivan vous tend la main à l’entrée de son restaurant, ce n’est pas pour ranger votre parapluie mouillé, mais plutôt pour vous accueillir comme il se doit. Son credo ? « Donner de l’amour par la cuisine. » Il le transmet à travers l’authenticité, le raffinement et la créativité de ses plats. On gardera en mémoire l’amusant moelleux au chocolat et sa pipette de caramel. L’ambiance jazzy et la rapidité du service m’ont fait abdiquer : j’annonce un RPPP !

Logo RPPP

Jamais restaurant ne fut mieux incarné par son chef. Si bien qu’à dire « il est excellent en plus d’être très abordable », on ne sait plus si l’on parle de l’un ou l’autre. Créatif et changeant, c’est un restaurant dont la carte et les trois salles sont sans cesse à redécouvrir. Toujours à expliquer ses plats et ses tableaux, le chef, ancien mannequin, a même gardé son sens de l’esthétique pour ses mets. Dans cette rue prestigieuse aux délices raffinés, la mère d’en face n’a qu’à bien se tenir !

2010

Attention, le nom de ce restaurant est mensonger ! Moi qui comptais passer une mauvaise soirée dans un boui-boui infâme, me voilà déstabilisé par cet estaminet de la rue Royale. Point de plats douteux, mais un carpaccio d’artichaut et de canard et un filet de boeuf, émulsion de basilic. Point de comptoir crasseux, mais trois salles classieuses agrémentées de tableaux peints par le chef lui-même. En clair, si vous cherchez une véritable gargote, ne venez pas dans cet établissement qui n’en porte que le nom !

L'établissement s'exprime

L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Avis & recommandations

Recommandation de kipetchi

Publié le : 11 févr. 2020

Excellent ! accueil très sympathique, belle carte des vins et très bons conseils.

Laisser un avis

Adresse

  • 15 Rue Royale
  • 69001 Lyon

Horaires

  • Lun : Fermé
  • Mar : 20h-23h
  • Mer : 20h-23h
  • Jeu : 20h-23h
  • Ven : 20h-23h
  • Sam : 20h-23h
  • Dim : Fermé
Pub La Gargotte

La Gargotte

Picto RPPP
Logo RPPP

Gargote : n.f. Restaurant où l'on mange à bas prix une mauvaise nourriture. La Gargotte : antonyme d'une réelle gargote. Les plats sont au contraire délicats, originaux et très bien présentés. On aime ce second degré qui reflète l'esprit du patron Ivan, un sacré personnage.

2019

En face de la Mère Brazier, ce restaurant pourrait pâlir. Pourtant, dès l'entrée, la charlotte au saumon irradie. Au moment du plat, le paleron de bœuf se révèle être aussi polychrome que fondant. En dessert, le macaron citron basilique accompagné de fraises se révèle biggaré et sapide. C'est tout un menu irisé qui se présente aux yeux du client. Pas étonnant quand on sait que le chef, Ivan, est aussi peintre.

Logo RPPP

Anna Wintour, c'est moi. Quel bonheur de retrouver mon petit chéri Ivan, ex mannequin, frère spirituel de Claudia Schiffer et chef du restaurant. La collection 2018 est pas mal mais ressemble un peu trop à celle de 2017. Les accompagnements défilent et se ressemblent. Heureusement qu'Ivan est un petit audacieux, il mélange les couleurs, les formes et les saveurs. Il prend des risques et j'aime ça, son magret de canard à l'orange et aux fruits exotiques, je n'en ai fait qu'une bouchée, grrr !

Logo RPPP

Vous connaissez Ivan le Terrible ? Non pas celui des bouquins, celui de la Gargotte ! A l’inverse du conquérant, notre Ivan national est un véritable dictateur du bon goût, de la finesse et de la créativité. Comme il aime à dire, il cuisine par amour et par générosité. C'est vrai que les piquillos farcis au chèvre ou la poitrine de cochon braisée au yuzu et combava lui donnent entièrement raison. A tel point que l'on n'en ressort pas indemne...

Logo RPPP

Si Ivan vous tend la main à l’entrée de son restaurant, ce n’est pas pour ranger votre parapluie mouillé, mais plutôt pour vous accueillir comme il se doit. Son credo ? « Donner de l’amour par la cuisine. » Il le transmet à travers l’authenticité, le raffinement et la créativité de ses plats. On gardera en mémoire l’amusant moelleux au chocolat et sa pipette de caramel. L’ambiance jazzy et la rapidité du service m’ont fait abdiquer : j’annonce un RPPP !

Logo RPPP

Jamais restaurant ne fut mieux incarné par son chef. Si bien qu’à dire « il est excellent en plus d’être très abordable », on ne sait plus si l’on parle de l’un ou l’autre. Créatif et changeant, c’est un restaurant dont la carte et les trois salles sont sans cesse à redécouvrir. Toujours à expliquer ses plats et ses tableaux, le chef, ancien mannequin, a même gardé son sens de l’esthétique pour ses mets. Dans cette rue prestigieuse aux délices raffinés, la mère d’en face n’a qu’à bien se tenir !

2010

Attention, le nom de ce restaurant est mensonger ! Moi qui comptais passer une mauvaise soirée dans un boui-boui infâme, me voilà déstabilisé par cet estaminet de la rue Royale. Point de plats douteux, mais un carpaccio d’artichaut et de canard et un filet de boeuf, émulsion de basilic. Point de comptoir crasseux, mais trois salles classieuses agrémentées de tableaux peints par le chef lui-même. En clair, si vous cherchez une véritable gargote, ne venez pas dans cet établissement qui n’en porte que le nom !

Pub La Gargotte

Adresse

  • 15 Rue Royale
  • 69001 Lyon

Horaires

  • Lun : Fermé
  • Mar : 20h-23h
  • Mer : 20h-23h
  • Jeu : 20h-23h
  • Ven : 20h-23h
  • Sam : 20h-23h
  • Dim : Fermé

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Avis & recommandations

Recommandation de kipetchi

Publié le : 11 févr. 2020

Excellent ! accueil très sympathique, belle carte des vins et très bons conseils.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus