La Bonâme de Bruno

Note du Petit Paumé

4,05 / 5

Ouvert aujourd'hui de 20h à 00h

2020

Ce soir, Bruno nous rend enfin la pareille en nous invitant à dîner chez lui... Son appartement est si joli avec tous ses murs en renfoncement aux couleurs flashy. Les plats arrivent, et me voilà bluffée : tajine de ris d’agneau aux coings et cabillaud rôti. C'est original, audacieux et je dirais même délicieux. Première fois que je mange chez lui, mais certainement pas la dernière, croyez-moi !

Au village sans prétentionJ'ai excellente réputation.Qu'on m'demande un m'nu découverteVégétarien, mer ou bien terre,J'crée des plats délicats et plein de charme,En suivant ma cuisine de petit Bonâme.

2018

La maison de Bruno me fait penser à un bel appartement lyonnais : quelques alcôves, des boiseries typiques et un beau parquet habillent la pièce. En plus d’avoir bon goût, Bruno est un fin cuisinier. Ce qu’il préfère ? La cuisine créative, aux allures gastronomiques. Chez lui, je redécouvre la cuisine française : maki de crevettes, ravioles de morues aux olives ou encore carbonara de lotte, un vrai délice. J’y passe toujours un bon moment, certainement aussi parce qu’il a une Bonne âme Bruno !

On parle souvent des esprits farceurs ou des fantômes qui vagabondent mais jamais des âmes gastronomiques. Bruno est l'une d'entre elles. Caché dans ses cuisines, ce discret trublion du goût est imperceptible à l'œil nu, sa présence ne peut être repérée que dans ses plats. Nous mourrons volontiers pour ses feuilles de capucines, sa brandade de morue, son cochon grillé et sa mousse au chocolat. Avec de tels mets, c'est sûr, la place de cette bonne âme est assurée dans l'au-délà.

C’est le lieu parfait, romantique à souhait, chic sans être guindé. Mais j’attends un signe du destin. Si elle commande la crème de mangue au safran en dessert, je l’épouse. Insouciante, elle dévore son tartare de crabe. Si elle savait ce qui me trotte dans la tête. Le service est excellent. Elle aime l’excellence. Serais-je un excellent mari ? Je frétille d’impatience sur ma chaise. Elle parle enfin : « J’hésite entre le dessert à la mangue et la pastilla de rhubarbe et de mûre… Chéri, tu vas bien, tu es tout pâle ? »

Tous les soirs, seul au piano, Bruno n’en finit plus de réinventer l’harmonie des saveurs. Aux symphonies millimétrées rassurantes, Bruno préfère les improvisations. Saint-Jacques cuisinées avec de la tête de veau, salade de sèches et de fenouil se succèdent sur la partition pour donner des plats sans fausse note. La sobriété lumineuse du décor et la justesse du service permettent de se concentrer entièrement sur les variations gustatives du chef. Et lorsque la musique s’arrête, ce n’est qu’un tonnerre d’applaudissements pour le maestro.


Adresse

  • 5 Grande rue des Feuillants
  • 69001 Lyon

Horaires

  • Lundi : Fermé
  • Mardi : 12h-14h30 | 20h-00h
  • Mercredi : 12h-14h30 | 20h-00h
  • Jeudi : 12h-14h30 | 20h-00h
  • Vendredi : 12h-14h30 | 20h-00h
  • Samedi : 20h-00h
  • Dimanche : Fermé

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus