Johnny Walsh's

Note du Petit Paumé

3,89 / 5

Fermé aujourd'hui

2020

Dès que le guitariste commence à jouer, je reconnais le morceau : The Chain. Quelle chance d'entendre Fleetwood Mac jouer ici. Je ne me lasserai jamais de ce solo de basse. Le morceau touche à sa fin, j'ouvre les yeux. Le bar est vide, la scène déserte et je bois ma Kro, seul. N'était-ce qu'un rêve ?

2019

Tout en bois et que de la bière. Peu de choix mais il y a le nécessaire. Fléchettes au mur et tables sur-mesure, Juste assez espacées pour chiner,Chiller ou rire à gorge déployée.

Un concert gratuit, un jeu de fléchettes, l’euphorie parmi les gens qui dansent, tout rappelait un bon pub irlandais. « Commandez tout en même temps, j’ai pas qu'ça à faire ! », bizarre comme réponse quand on demande conseil sur l’alcool. On avait oublié que fumer une clope était plus important qu’écouter ses clients. Entre un patron saoul qui se la joue musicien et des serveuses de mauvaise foi, le RPPP, désolé, c’est pas pour cette fois.

Bonsoir lecteur. Je m’adresse directement à toi (on se tutoie, hein ?) pour t’emmener dans un vrai pub irlandais. Lève les yeux, tu vois les maillots de rugby au plafond ? Et sur les murs, toutes ces affiches ? Prends-toi une pinte de Guinness au comptoir et apprécie la musique live. N’aie pas peur de danser ou de chanter, on ne te jugera pas. Maintenant, lis le coup de cœur. Et là le coup de gueule. Oui, tu feras beaucoup d'allers-retours pour prendre des coups, car ici, tu n'es pas prêt de partir.

Avant, j’avais honte de chanter en public. Je n’osais même pas danser quand il y avait trop de lumière. Je ne buvais que pour des occasions spéciales. Et puis j’ai rencontré Johnny. Et plus rien n’a été pareil. Il m’a fait passer des soirées mémorables… ou pas finalement, puisque je n’en ai pas un seul souvenir. Avant, j’avais soif. Soif de bière (de Guinness, surtout). Soif de shots multicolores. Soif de Jägerbomb. Soif de musique live. Soif de vie. Mais ça, c’était avant. Maintenant je suis comblé.

Aie… Ma tête… Où suis-je ? On se calme, j'essaie de me souvenir. Qu’est ce que j’ai fait hier… ? Saint-George, j’étais à Saint-George ! Il y avait du monde, ça je me souviens. Tous le monde chantait, il y avait de la musique live. J’ai sûrement pris des pintes. De la Guiness, oui, de la bonne Guiness. Je discutais du Connemara et de football gaélique, c’était un pub irlandais, un vrai, où tout le monde s’amuse, tout le monde boit et où on passe une bonne soirée ! Reste à s’en souvenir…

Le plus difficile n’est pas de monter les escaliers qui mènent au temple irlandais du plaisir : c’est de les redescendre. On y trouve la meilleure Guinness à 1 524 kilomètres à la ronde, une folle ambiance très communicative et des chanteurs qui t’emportent loin dans leur univers. Johnny sait comment te faire rester. Si tu me cherches, je suis à quelques centimètres du performer, bière à la main, sourire aux lèvres en train de crier hardiment « Johnny RPPP ! »

Johnny Walsh, mais qui es-tu ? Es-tu ce fier politicien qui s’est battu pour l’indépendance de son pays à la fin du XIXe siècle ? Es-tu ce magnifique footballeur défendant chèrement sa nation lors de jeux épiques ? Es-tu ce mystérieux gangster fidèle à l’honneur de sa famille et de sa patrie ? Mais non, tu incarnes un lieu discret et animé où l’on sert des bières moelleuses et des cocktails fruités : un pub transmettant les valeurs de l’Irlande mieux que tout autre citoyen !


Adresse

  • 56 Rue St-Georges
  • 69005 Lyon

Horaires

  • Lundi : Fermé
  • Mardi : 21h-3h
  • Mercredi : 21h-3h
  • Jeudi : 21h-3h
  • Vendredi : 21h-3h
  • Samedi : 21h-3h
  • Dimanche : Fermé

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus