Dangerhouse

Note du Petit Paumé

4,5 / 5

Ouvert aujourd'hui de 13h30 à 19h

Aucun vinyle que vous ne puissiez trouver. Quelque soit le style de musique : pop, funk, rock, groove, jazz, musique française... La liste est longue. Et si vous ne trouvez pas, sachez que Bruno, lui, trouvera.

Historique. Dangerhouse n’a plus besoin d’être présenté. Trente ans de passion du jazz, de la soul, du garage et du punk.

Toi aussi tu la connais cette boutique, celle que tu veux garder pour toi. Tu sais pourquoi tu y viens mais tu ne sais jamais avec quelle pépite tu vas repartir. Tu devras fouiller pour trouver satisfaction mais heureusement, ici l'offre est complète : jazz, rock anglais, soul, blues ou la toute dernière nouveauté indie locale. Des disques en veux-tu en voilà, par milliers tu les trouveras. Vu que je suis sympa, je vous dévoile mon petit trésor à moi : Dangerhouse.

Entrer chez Dangerhouse c'est comme ouvrir une boîte à musique. Bercé par le son d'un vinyle de Larry Davis, on tourne tourne tourne à la recherche de la perle rare parmi les 12 000 exemplaires présents en magasin. Et si l'on s'égare entre les monuments de la musique et les indépendants venus d'Amérique, Bruno, passionné, saura nous aviser. Quand on referme la boîte et que la musique s'arrête, les bras chargés de vinyles, on comprend qu'ici on ne repart jamais les mains vides.

Trois rayons et pourtant suffisamment de vinyles pour tapisser intégralement ma chambre. Neufs ou d’occasion, c’est au choix : je suis au paradis de la musique. Tout y est, des monumentaux Pink Floyd aux mythiques The Doors en passant par les inoubliables Yardbirds. Derrière son comptoir, Bruno, expert en la matière, nous transmet sa passion pour la bonne musique en diffusant ses titres favoris.

Passionné de musique rock, Bruno sait satisfaire tant l’exigence des fins connaisseurs que la soif de découverte des amateurs égarés. Les étalages regorgent de vinyles et CDs, neufs ou d’occasion. Les mythiques David Bowie, The Beatles et Ray Charles côtoient les exotiques Thee Mighty Ceasars ou Hank Williams. Sur les platines à disposition, j’écoute Johnny Cash me susurrer à l’oreille : « Get rhythm when you get the blues. »

En ces temps sombres de prohibition, où les jeux et l’alcool sont des plaisirs bannis, Dangerhouse et ses vinyles font figure d’ultime repère pour les âmes rebelles. Dans ce temple du rock, du jazz et du punk, Bruno, le maître des lieux, vous aide à dénicher la perle rare parmi les innombrables artistes et labels indépendants proposés. Ça y est, vous l’avez ? Posez-la donc sur le tourne-disque et redécouvrez ce son unique qui a marqué tant de générations.

Entrer chez DangerHouse, c’est un peu comme partir à la chasse au trésor. Pour trouver la perle rare dans cet océan de vinyles, sillonnez lentement les rayons et laissez-vous porter par le flot musical. Ici, aucune peur à avoir, aucun piège à déjouer, le méchant corsaire a été remplacé par le bienveillant et incollable Bruno. Que votre cœur balance pour le jazz, le rock ou le punk, le butin se trouve au bout du tourne-disque.

Ici, le cœur de Bruno bat au rythme du rock’n’roll. Bruno, vous l’aurez compris, c’est le mélomane d’excellent conseil, féru de vinyles, qui tient cette échoppe depuis plus de vingt ans. Du blues au punk en passant par le reggae, l’endroit regorge de merveilles sans pour autant oublier les CDs, T-shirts, badges... Ici, au-delà de la quête de la pépite, c'est une expérience que vous venez vivre.

Attention, espace d’anges heureux. Vinyles à 12h accrochés au mur vous fusillent du regard. Gadgets funky encore, camouflés à tous les niveaux, dans les bacs, sur les étagères, au sol. Vinyles toujours, sur les ondes, c’est de la bombe atomique version rock qui vous arrive aux oreilles. Si avec tout cela vous êtes toujours intacts, prenez un poste et mettez-vous sur écoute personnelle : les labels indépendants vous feront pousser des ailes.

I am dangerous, I am dangerous ! That store ! I am dangerously in love avec ce temple Rock’n Roll du vinyle où se croisent le meilleur et le plus recherché du Rock garage ou psyché, mâtiné de soul et de punk. Mon âme Rock était là, enfouie au milieu de ses bacs. J’ai l’impression de faire vibrer les cordes d’une guitare en parcourant les disques entre mes doigts, je m’arrête sur certain comme pour essayer d’en extraire une note. Ca y est je l’entends : RPPP.


Adresse

  • 3 Rue Thimonnier
  • 69001 Lyon

Horaires

  • Lundi : 13h30-19h
  • Mardi : 13h30-19h
  • Mercredi : 13h30-19h
  • Jeudi : 13h30-19h
  • Vendredi : 13h30-19h
  • Samedi : 13h30-19h
  • Dimanche : Fermé

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus