Logo RPPP

« Embrasse bien ta mère et Roger pour moi, préviens toute ta famille, ma dernière pensée sera pour toi et mes parents. Quelques larmes tombent sur ma lettre, elles sont le dernier cadeau que je puisse t’offrir pour nos trente-neuf mois de mariage » - dernière lettre d’Henri Mazuir, fusillé en 1943 à la Doua.

2018

« Si l'écho de leurs voix faiblit, nous périrons. » Les mots de Paul Éluard résonnent aujourd'hui comme jamais. Ne réfléchissez pas un seul instant, courez-y. Pour que l'histoire jamais ne se répète.

Logo RPPP

Les 150 parachutages réussis de Jean Triomphe. Les mots courageux de Paul Eluard. Les affiches colorées célébrant l'affreux Pétain. Les radio-émetteurs confectionnés avec deux bouts de ficelle. Les unes du Coq Enchaîné, les tracts fougueux et libertaires de L'Insurgé. Les registres de la prison Montluc. Les 45 000 aliénés morts de faim. Les enfants d'Izieu. Le visage et les mots d'Enna Léger, résistante, torturée par Klaus Barbie. Au CHRD, on se souvient qu'il faut se souvenir.

Logo RPPP

Visiter le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation c’est comme faire un bond de soixante-dix ans en arrière et entrer dans la peau de Jean Moulin. J'y apprends à faire sauter des rails et me familiarise avec les pistolets d'époque. « Je ne savais pas que c’était si simple de faire son devoir quand on est en danger » disait Jean Moulin. C'était peut-être simple, mais il n'en reste pas moins un héro de la France.

Logo RPPP

Installé dans le bâtiment qui fut le siège de la Gestapo à Lyon, le CHDR nous rappelle que la capitale des Gaules s’est muée en capitale de la résistance pendant l’occupation allemande. Le centre déroule avec précision le fil des six années de guerre en s’attachant particulièrement à l’histoire de la ville et aux protagonistes de la période : Jean Moulin, le couple Aubrac et le « boucher de Lyon », Klaus Barbie. Une visite instructive et poignante.

2011

Les extraits du procès Barbie nous replongent dans l’ambiance terrible qui régnait dans le Palais de Justice du quai Romain Rolland. Dans les mêmes caves où sévissait jadis le « boucher de Lyon », des vidéos d’époque, enregistrements ou scènes recomposées permettent au visiteur de revivre l’oppression, la torture et la déportation alors en vigueur dans la « Capitale de la Résistance ». Car le tueur tue deux fois. La première, c’est sa victime. La deuxième, c’est par l’oubli.

2010

Lyonnaises, Lyonnais, un grand danger nous guette. Il est là, prêt à bondir pour mieux nous anéantir. Mais n’ayez crainte, il n’appartient qu’à nous de lui faire face. Cet ennemi, c’est l’oubli. L’oubli de cette sombre page de l’Histoire, de ces hommes transformés en bétail et qui ensemble ont formé ces millions de « détails ». Alors levez-vous ! Rejoignez-nous entre ces murs, je vous rassure en lieu sûr, et ensemble nous irons vers la plus belle des victoires, celle de la mémoire !


Adresse

  • 14 Avenue Berthelot
  • 69007 Lyon

Horaires

  • Lundi : Fermé
  • Mardi : Fermé
  • Mercredi : 10h-18h
  • Jeudi : 10h-18h
  • Vendredi : 10h-18h
  • Samedi : 10h-18h
  • Dimanche : 10h-18h
Logo Uber Eats

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus