Brunch Grand Café de la Préfecture

Note du Petit Paumé

4,18 / 5

Fermé aujourd'hui

2020

Le Grand Café de la Préfecture fait tout en grand. Grande terrasse : parfaite pour les matinées ensoleillées, sans avoir à être à touche-touche. Grand buffet à volonté : des pancakes, du bacon, des tartines, des fruits, des jus et même du vin. Grands sourires : sincères, pas ceux qui te donnent l'impression de te faire entuber.

2019

Viens le ventre vide qu’ils m’avaient dit. Ce qu’ils m’avaient pas ditc’est que dans ce brunch anglais tout était illimité. Du salé au sucréen passant par les jus de fruits, les boissons chaudes et le vin de lamaison Chapoutier ! Parfait pour un brunch en famille. La quantitéest au rendez-vous, en partant je roule et je titube, l’estomac plein,le portefeuille vide. Mission accomplie. Pour la qualité je reste unpeu sur ma faim.

2018

Nous étions prévenus : nous savions qu’un manque de préparation, mentale ou physique, serait fatal. Le jour J, nous partîmes le ventre vide et par un prompt renfort d’assiettes pleines nous nous vîmes plus que rassasiés. Nous résistâmes plutôt bien au buffet, puis vint l’assaut de l’assiette de breakfast anglais. Les jus Alain Millat vinrent à notre rescousse mais le buffet sucré nous acheva. Une sieste sur les quais s’imposa pour panser les plaies de nos estomac remplis à ras-bord.

Un brunch ne s’improvise pas le dimanche sur l’oreiller. Ouf, il avait réservé. Un buffet à volonté nous attend. Pancakes pour Simon, 10 ans. Saumon fumé pour Robert, 55 ans. Quiches aux légumes pour moi, 47 ans. Des boissons pour toutes les humeurs, de 7 à 77 ans. Café serré, nectar de pêche ou vin blanc ? Chacun se sert et se ressert jusqu'à ne plus en pouvoir. Prévoir de pédaler ensuite pour éliminer !

En ce dimanche matin ensoleillé, je vais bruncher avec Céleste. Le serveur nous explique les règles du jeu avec le sourire : tout est à volonté. À l'attaque ! Je remplis mon assiette de savoureuses tartes, de quiches et de wraps pendant que Céleste s'occupe du sucré : viennoiseries, cheesecake, cookies maison... À nous deux, on en vient à bout. Le plat chaud – œufs brouillés et saucisses – arrive ! Argh ! Rassasiées, nous déclarons forfait : le brunch a eu raison de nous...

C’est jour de match. Mon équipe et moi avons rendez-vous au Grand Café de la Préfecture. À peine arrivés, arrêt-buffet à volonté de la part de l’adversaire qui commence très fort. Charcuterie, tarte maison, clafoutis et pancakes : l’adversaire maîtrise parfaitement son match. Alors que j'allais à dame, une cuillère de tiramisu à la fraise me fait trébucher. Aujourd'hui, nous sommes tombés sur plus fort que nous.

« J’ai décidé d’être heureux car c’est bon pour la santé. » Cette citation est omniprésente au Grand Café de la Préfecture, et hédoniste comme je suis, j'ai décidé de me prendre au jeu et d'y bruncher. J’ai décidé de me laisser tenter par les mets recherchés qui ornent ce buffet. J’ai décidé de déguster le jus de fruits d’Alain Milliat puis le vin de Chapoutier. J’ai décidé de profiter du cadre et du service soignés, pour passer une matinée RPPP.

Ce matin, c’est rendez-vous en terre inconnue. Tous les dimanches à onze heures précises, des individus se retrouvent à côté de la préfecture. Ils arrivent par paires, mocassins aux pieds. Ils viennent pour bruncher, mais pas du bout des lèvres : ici, tout est à volonté. Les fondamentaux sont là avec de belles surprises, comme la salade au riz sauvage ou le saumon mariné. Fort peu étonnant, si ces peuplades s’épanouissent, c’est surtout que le lieu est charmant et les serveurs adorables.


Adresse

  • 10 Rue Servient
  • 69003 Lyon

Horaires

  • Lundi : Fermé
  • Mardi : Fermé
  • Mercredi : Fermé
  • Jeudi : Fermé
  • Vendredi : Fermé
  • Samedi : Fermé
  • Dimanche : 11h-13h15

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus