Big White

Note du Petit Paumé

4,5 / 5

Ouvert aujourd'hui de 17h à 3h

Qu’est ce qui est blanc et qui vous attend ?- Une belle pinte de Grim à trois euros cinquanteen happy hours.- La trace de vos skis sur la poudreuse fraîche de Fourvière : toutschuss direction Place du Change.- Une nuit à poncer un autre type de piste, en sous-sol cette fois,avec le sky et sans les skis.- Un soupçon de lait dans un délicieux White Russian.- Le Big White, évidemment.

Hey men, bienvenue au Big White. Avant de vous rafraîchir, lâchez vos skis, vos planches et vos skates contre ce mur ! Puis passez directement au bar. Si vous êtes nostalgiques de votre surf trip à Phuket, la Singha vous attend. Pour votre gow, le mojito fraise est une valeur sûre. Un billet de dix balles fera l’affaire. Frayez-vous ensuite un chemin parmi la foule et allez impressionner la galerie autour d’une partie de billard. Pas de pression, c’est special tuesday night : happy hour jusqu’à 1h.

La seule équipe jamaïcaine de bobsleigh se retrouve après ses entraînements dans le seul bar de riders de Lyon, où l'on écoute aussi du reggae. Derice se prend un shot de vodka-tagada pour se réchauffer, Yul éclate Junior au billard comme d'hab' pendant que Sanka fume des trucs douteux sur la terrasse. Ils se retrouvent aussi le samedi soir avec leurs meilleurs déguisements pour goûter l'une des innombrables bières du monde entier. Balance man, cadence man, coool rasta !

Après avoir descendu Fourvière tout schuss, me voilà, paire de ski à la main, à la recherche d’un abri digne de ce nom. Malgré l'accueil glacial du videur, mon choix se porte sur le bien nommé Big White. Une fois à l’intérieur, l’ambiance est au beau fixe et je parviens à m’hydrater grâce à d’excellents mojitos. Je rencontre au bar un groupe de snowboarders. Après avoir échangé quelques shooters avec ces derniers, je pars en free style sur la piste de danse. Mais qu’ai-je fait de mes skis ?

Quel bar est fait pour vous ? A) Vous êtes blond, bronzé avec les cheveux au vent, vous plantez votre planche de surf dans le sable pour épater les filles.B) Vous avez le pantalon sous les fesses, une casquette de hipster, un tattoo, un piercing et un skate sous le bras.C) Vous aimez la vitesse, vous avez le style et envoyez des avalanches de swag, vous ne tombez pas du téléski.Si vous avez coché A, B ou C : le Big White !

À vos marques, prêts, partez ! Les juges, accoudés au bar, sont en place pour noter les nombreux participants. Conquis par les cocktails, ils évaluent maintenant les shooters. La technique est parfaite, le style décontracté, et le goût inoubliable. Enivrés par le rhum caramel, ils décident de prendre une pause et de descendre sur la piste de danse montrer de quoi ils sont capables. Le premier attribue finalement un R, les trois autres un P.

Depuis le passage du capitaine Haddock dans les montagnes tibétaines, Bigfoot est en manque : les bouteilles de whisky se font rares sur les hauteurs de Katmandou. Abominable ou non, l’homme des neiges n’en est pas moins un être sensible, effrayé à l’idée de quitter sa montagne. Au Big White, il soigne son addiction à grands coups de shooters, apaisé tant par les snowboards accrochés aux murs que par la diffusion de compétitions de freestyle. Yéti possible de reprendre un mètre ?


Adresse

  • 22 Rue Lainerie
  • 69005 Lyon

Horaires

  • Lundi : Fermé
  • Mardi : 17h-1h
  • Mercredi : 17h-1h
  • Jeudi : 17h-1h
  • Vendredi : 17h-3h
  • Samedi : 17h-3h
  • Dimanche : 17h-1h

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus