Archange

Note du Petit Paumé

4,4 / 5

Ouvert aujourd'hui de 19h à 23h

Passés les rideaux drapés, la pièce, catharsis de la passion pour les anges de l'auteur, commence. Le tableau est divin : l'éclairage spécial et les statues décoratives transforment la scène en un espace intime et angélique. Les mets servis, raffinés et originaux, m'éblouissent encore plus, je suis sur un petit nuage. Si le paradis ressemble à ça, alors je veux bien mourir sur scène.

Mes amis m'appelle l'ange. Pas pour ma bonté mais par rapport à mes auréoles, à mon grand dam. Bien entendu, cet établissement n'a aucun rapport avec mes problèmes de sudation, il fait plutôt dans la cuisine angélique. L'archange nous amène ses plats de son vol gracieux digne de sa nature d'être ethéré. Gaspacho d'asperge aux fruits de mer et filet mignon avec un jus de chorizo bien relevé, il y a de quoi pécher par gourmandise. Entre ange et archange, quatre lettres et un état d'esprit.

Agréablement surprise par le décor romantique des lieux, j’espère que le menu unique saura exaucer tous mes souhaits. Dès lors que j’entame les ravioles de brochet et leur sauce écrevisse, je me sens propulsée vers les cieux. Je me retrouve très vite sur un petit nuage après avoir succombé au filet de bar et à ses légumes croquants. Enfin, arrive la crème à la vanille et son coulis mangue-fruit de la passion. Un ange passe. Il serait peut-être temps de revenir sur Terre.

Elle m'entame par le saumon, moi par les ravioles. Elle m'enchaîne sur le filet de cannette, moi, sur le bar et sa tapenade. Le regard pétillant, elle termine ma crème de vanille et moi, sa belle mangue. Dans ce lieu très intime, tout est réussi, si bien qu'à l'unisson, nous crions tous deux « encore » !

On dit souvent qu’un coup de foudre est unique et inattendu. Mais ce soir-là, Cupidon avait trois flèches dans son carquois. Il décocha une première flèche lorsque le serveur m’apporta ma ballotine de volaille aux pistaches. Une deuxième lorsque la cuisse de canette confite arriva. Une troisième quand le fondant au chocolat se révéla. Dans ce décor romantique, ma douce répondit à la question fatidique : ce fut un oui.

Ma chérie, voilà maintenant trois ans que nous vivons une magnifique histoire d’amour. Depuis que je t’ai rencontrée, je ne suis plus le même. Ton saumon gravlax parfumé au gingembre m’a envoûté. Ta paupiette de porc à la menthe est la plus belle preuve d’amour que l'on ne m'ait jamais cuisinée. Tu m’apportes tout ce qu’un homme est en droit d’attendre de la femme de sa vie. Archange, veux-tu m’épouser ?

Mes bien chers frères, je vous le confie sans crainte : la lumière m’est apparue. Je ne parle pas de la fille que j’aperçois dans un coin de la salle, non. Je vous parle de l’Archange. De Bouddha, il a l’amour de la bonne chère. À Jésus, il emprunte le côté romantique. D’Allah, il hérite d’une forte humilité. Je vendrais mon âme pour croquer ne serait-ce qu’une fois encore le fruit défendu : ses ravioles de brochet et grenouilles. J’ai enfin trouvé dans l’enfer de Lyon mon petit coin de Paradis.

« Archange, je vous en prie, sauvez-moi de cet enfer routinier où le bruit m’oppresse et le travail m’ulcère. » Mon vœu s'exauce et je me retrouve au sein d'un décor latin où l'on s'entend enfin penser. Dorloté par le service irréprochable, j'atteins l'extase en dégustant de la poitrine de veau confite, fruit de l'alliance divine des talents du chef japonais et de la cuisine traditionnelle. La résurrection est difficile, mais je sais dorénavant que l'Éden est aisément accessible.


Adresse

  • 6 Rue H. Flandrin
  • 69001 Lyon

Horaires

  • Lundi : Fermé
  • Mardi : 19h-23h
  • Mercredi : 19h-23h
  • Jeudi : 19h-23h
  • Vendredi : 19h-23h
  • Samedi : 19h-23h
  • Dimanche : 19h-23h

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus