Ambassade

Note du Petit Paumé

3,72 / 5

Ouvert aujourd'hui de 00h30 à 5h

2020

Samedi soir. Il est 1h30. On finit notre ti punch maison et on se décide à bouger nos fesses du salon, direction l'Ambassade. Le décor soigné et intime était aguicheur mais l'excès de testostérone et la salle qui a peiné à se remplir lui ont fait perdre de son charme. Petit conseil d'amie : n'écourtez pas votre before pour vous y rendre.

2019

L'habit ne fait pas le moine, mais il fait certainement le clubber. Je me mets donc sur mon trente-et-un pour passer les portes de cette institution très sélective. Je me présente : Cunégonde, ambassadrice de la tise. Venue poser ma teille de Gin dans le carré VIP, je respire le swag. La plèbe se retourne sur mon passage. Le son est chill mais à ma grande déception, personne derrière les platines. Ce soir j'ai eu la chance d'entrer dans une ambassade, l'ambassade des fils à papa en quête de style.

Heureux de découvrir un territoire inconnu, direction l’Ambassade. Pas moyen d’entrer, c’est un club d’initiés. Les négociations sont ardues mais le videur finit par céder. Malheureusement, les relations diplomatiques sont officiellement rompues au vestiaire, pas moyen de les faire parler. Par chance, le barman est prêt à former une alliance mais c'est finalement Manoo - DJ résident - qui finit par nous réconcilier grâce à son set house.

2016

Première mise en garde : on ne rentre pas dans une ambassade comme dans un moulin. Ce soir, j'ai de la chance, je suis plutôt bien accompagné et je suis l'un des premiers arrivés.Deuxième mise en garde : même un moulin c'est plus grand. Le club se remplit vite mais tout est bien géré pour qu'on ne se sente pas oppressé.Dernière mise en garde : attention à l'addiction, le son est beaucoup trop bon.À retenir : parvenir à y goûter, c'est l'adopter.

A l’aube, je coupe le son. Cette fois, je remets le son, direction after à l’Ambassade. La vache, on est tombé dans un repaire de noctambules en tous genres, les pros de la nightlife. Bienvenue aux dévergondages féminins, aux changements de sexe assumés, aux peaux lisses ou ridées mais surtout aux amateurs de l’underground branché. Au bar, tu transpires pour commander mais le mojito est apprécié. On se laisserait presque électro-porter dans cette mythique boîte noire.


Adresse

  • 4 Rue Stella
  • 69002 Lyon

Horaires

  • Lundi : Fermé
  • Mardi : Fermé
  • Mercredi : 00h30-5h
  • Jeudi : 00h30-5h
  • Vendredi : 00h30-5h
  • Samedi : 00h30-5h
  • Dimanche : Fermé

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus