Manger - Restaurants - Bouchon

Quoi de plus emblématique pour représenter Lyon et la cuisine lyonnaise que ses bouchons ? Ils sont indissociables de la Ville Lumière, de son histoire et sont les garants des traditions gastronomiques de la ville. 

Leur rayonnement et leur réputation vont bien au-delà d’un cercle de connaisseurs, et participent à faire de Lyon la capitale mondiale de la gastronomie. Ce n’est pas une coïncidence si le Sirha, le rendez-vous mondial de la restauration et des métiers de bouche, a lieu ici, à Lyon.

Des bouchons à Lyon, il y en a beaucoup et partout, près de l’Opéra, dans le Vieux Lyon, à côté du Parc de la Tête d’Or. Certains ont plus d’un siècle d’existence, comme le Café des Fédérations, d’autres ont l’apparence d’un vrai bouchon mais n’ont que ça. 

Parmi cette foule de possibilités, le Petit Paumé est là pour vous guider pour que vous puissiez déguster la meilleure version des plus grandes spécialités lyonnaises.

Mise en bouche de ce que vous allez avoir au menu:

Quenelle à la sauce nantua, gâteau de foies de volaille, tablier de sapeur, saucisson brioché aux fines herbes, gratin de cardons, foie gras, quenelle de brochet, cervelle de canut, tête de veau, fromage blanc, tarte aux pralines. N’oubliez pas d’arroser le tout d’un vin rouge côtes du Rhône.

Pour la petite anecdote, c’est au début du XXème siècle, que les mères lyonnaises, comme la Mère Brazier ou la Mère Guy, quittent la cuisine des familles bourgeoises pour monter leur restaurant. C’est grâce à elles que Lyon et sa réputation culinaire ont pris un nouvel essor jusqu’à devenir un lieu incontournable de la gastronomie. Vive la gastronomie lyonnaise !

Liste des établissements

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible.

En savoir plus